Djokovic gagne mais doit patienter

  • A
  • A
Djokovic gagne mais doit patienter
Partagez sur :

TENNIS - Si Novak Djokovic s'est imposé face à Rafael Nadal (7-6, 6-3), il doit désormais attendre le résultat de Davydenko-Söderling pour valider son billet pour les demies.

Novak Djokovic a rempli sa mission. Vainqueur de Rafael Nadal en deux manches (7-6, 6-3), le Serbe a remporté son deuxième match dans le groupe 2. Mais pour valider son billet pour les demi-finales de ce Masters de Londres, il doit désormais espérer une victoire de Robin Söderling sur Nikolay Davydenko.Ce 21e face-à-face sur le grand circuit entre Novak Djokovic et Rafael Nadal ne restera pas dans les mémoires. Et personne n'en attendait tant. Entre le Serbe, en grande forme, et l'Espagnol, déjà assuré de rentrer à la maison ce vendredi soir, il y a actuellement une différence de niveau à laquelle était venue s'ajouter pour l'occasion une différence de motivation tout à fait logique puisque le «Djoker» est lui toujours dans la course au dernier carré du Masters. Mais l'Espagnol a parfaitement joué le jeu sur le court. Seulement, ses limites actuelles l'ont rattrapé contre un joueur qui n'a pourtant pas sorti un match exceptionnel.Le premier set débuta par une échange d'amabilités entre les deux joueurs qui cédaient tour à tour leurs jeux de service. Mais plus généreux, l'Espagnol y alla d'un nouveau cadeau qui permettait à Djokovic, le premier à remporter son engagement lors du quatrième jeu malgré une nouvelle balle de break à écarter, de se détacher (3-1). Le Serbe ne gardait néanmoins pas bien longtemps son avantage puisque après avoir arrosé pendant trois jeux c'est lui qui se retrouvait mené pour la première fois du match (4-5). Equilibrés, les débats se prolongeaient jusque dans un tie-break que Djokovic allait mieux gérer. Malgré quelques difficultés au moment de conclure, menant 6-2 avant de se faire remonter à 6-5, le n°3 mondial prenait les devants après 1h06 de match (7-6). Supporter n°1 de SöderlingMalgré la résistance de Nadal, encore apparu incapable de faire vraiment mal à son adversaire comme depuis le début de la semaine londonienne, Djokovic déroulait lors de la seconde manche. Breakant à 2-1 juste après que le Majorquin a fait appel au kiné pour des raideurs dans le bas du dos, l'homme de la saison indoor scellait sa deuxième victoire dans ce Masters, non sans mal, après avoir dû écarter deux balles de debreak au moment d'en terminer (6-3). En prenant le meilleur sur l'Espagnol pour la septième fois de sa carrière, le natif de Belgrade a donc fait ce qu'il avait à faire cet après-midi, à savoir vaincre pour encore y croire. «Djoko» doit désormais attendre. Ce soir, il sera le supporter n°1 de Robin Söderling qui l'enverrait en demi-finale en cas de succès sur Nikolay Davydenko. Dans le cas inverse, c'est le Russe qui accompagnera le Suédois déjà qualifié, tout comme Roger Federer et Juan Martin Del Potro, dans le dernier carré du tournoi des maîtres.