Djokovic donne la migraine à Federer

  • A
  • A
Djokovic donne la migraine à Federer
Partagez sur :

Novak Djokovic a écarté Roger Federer, samedi, en demi-finale du Masters 1000 de Rome en trois manches (4-6, 6-3, 6-3). Le Serbe se qualifie donc pour la finale du tournoi italien en plongeant son adversaire un peu plus dans la tourmente. "Djoko" sera opposé à Nadal qui a facilement écarté Gonzalez (6-3, 6-3).

Novak Djokovic a écarté Roger Federer, samedi, en demi-finale du Masters 1000 de Rome en trois manches (4-6, 6-3, 6-3). Le Serbe se qualifie donc pour la finale du tournoi italien en plongeant son adversaire un peu plus dans la tourmente. "Djoko" sera opposé à Nadal qui a facilement écarté Gonzalez (6-3, 6-3).Roger Federer a mal au crâne ! Décidément il n'y arrive plus. Le Suisse qui dominait jadis le circuit, peine encore et encore à retrouver le niveau de jeu qui l'avait propulsé au sommet de la hiérarchie du tennis mondial. Le natif de Bâle a subi une nouvelle déconvenue de taille, samedi, en demi-finale du Masters 1000 de Rome en chutant de manière étonnante face à Novak Djokovic (4-6, 6-3, 6-3), désormais désigné comme le pire cauchemar du numéro deux mondial, au même titre qu'un certain Rafael Nadal.Pourtant tout avait bien débuté pour l'Helvète avec un premier set bien maîtrisé où il n'a pas concédé une seule balle de break contre lui en s'appuyant notamment sur une première balle efficace (13 points sur 15 possibles – 87 %). Federer s'adjuge même le premier set en convertissant sa 6e balle de break à 4-4 pour conclure à 6-4. Loin de s'en contenter, le Bâlois enchaîne en breakant Djokovic dès l'entame de la deuxième manche pour mener 2-1. La pluie s'invite alors au-dessus du Foro Italico pour s'abattre sur le court italien et également sur la tête du Suisse.Comme à MiamiAprès cette interruption, Federer va mener 3-1 avant de fléchir devant le Serbe. "Nole" ne rend pas les armes et s'accroche pour rattraper son retard. Le natif de Belgrade va finalement égaliser à un set partout (6-3). Le spectre de Miami refait alors surface. Le Suisse avait chuté lourdement après avoir remporté le premier set. Le mauvais film s'est répété samedi. Et pour cause...Peu à peu, le jeu du médaillé d'or en double à Pékin s'effrite alors qu'il avait encore pris les devants en menant 3-1. Le "Djoker" reprend le dessus mentalement et finit le travail en profitant d'un Federer trop poussif dans ses initiatives. Djokovic se qualifie donc pour la finale romaine où il aura l'opportunité de prendre sa revanche sur Nadal qui l'avait privé de titre à Monte-Carlo il y a deux semaines. L'Espagnol s'est, en effet, rapidement défait du Chilien Fernando Gonzalez en deux sets dans l'autre demi-finale (6-3, 6-3), le tout en 1h15.