Djokovic défie Federer

  • A
  • A
Djokovic défie Federer
Partagez sur :

Novak Djokovic, tombeur de Rafael Nadal en demi-finale (6-1, 6-4) affrontera le Suisse Roger Federer en finale du Master 1000 de Cincinnati. Déjà finaliste l'an passé sur le cours central du Lindler Family Center, le Serbe, entend bien poursuivre la série de succès enregistrés face au n°1 mondial cette saison et remporter ainsi son troisième tournoi de l'année après Dubaï et Belgrade.

Novak Djokovic, tombeur de Rafael Nadal en demi-finale (6-1, 6-4) affrontera le Suisse Roger Federer en finale du Master 1000 de Cincinnati. Déjà finaliste l'an passé sur le cours central du Lindler Family Center, le Serbe, entend bien poursuivre la série de succès enregistrés face au n°1 mondial cette saison et remporter ainsi son troisième tournoi de l'année après Dubaï et Belgrade. Au cours des douze derniers mois, avant cette demi-finale à Cincinnati, Novak Djokovic et Rafael Nadal se sont affrontés à cinq reprises, avec à chaque fois des victoires de l'Espagnol, notamment en finale des Masters 1000 de Monte-Carlo et Rome. Pourtant, le Serbe lui a donné du fil à retordre, à l'image du combat épique de plus de quatre heures en demie à Madrid perdu sur le fil (3-6, 7-6, 7-6). La tendance s'est inversée la nuit dernière dans l'Ohio avec un succès probant du n°4 mondial (6-1, 6-4). Battu par Andy Murray en finale en 2008, Djokovic fera face cette année à Roger Federer, tombeur de l'Ecossais.Depuis le début de la semaine, "Djoko" n'a jamais abandonné un set en route, laissant sur le bas-côté Ivan Ljubicic, Jérémy Chardy et Gilles Simon aux tours précédents. Contre Nadal, le Serbe a sans doute livré l'un de ses meilleurs matches de ces derniers mois. Imperturbable sur son engagement, incisif du fond du court, le vainqueur de l'Open d'Australie 2008 a parfaitement négocié l'écueil espagnol. Le manque de rythme de Nadal se fait sentir dans la première manche, bouclée de manière autoritaire par Djokovic, sans accroc (6-1).Une seule balle de break à défendrePlus en jambes, Nadal offre une plus grande opposition dans le deuxième set. Les longs échanges de fond de court se multiplient, mais à ce petit-jeu là, le protégé de Marian Vajda prend le dessus, profitant du nombre élevé de fautes directes commises par le Majorquin (26 au total). Le break glané dans le quatrième jeu propulse Djokovic vers la victoire. Et comme son service a fonctionné à merveille (75% des points gagnés derrière sa première balle, une seule occasion de break à défendre), le Serbe s'avance en finale en pleine confiance (6-4). Contre Roger Federer en finale dimanche, ce sera une autre paire de manches. Djokovic n'a pas perdu contre le Suisse en 2009, s'imposant en demi-finales des Masters 1000 de Miami et Rome. Mais la forte impression laissée par le n°1 mondial contre Andy Murray le place légitimement en position de favori.