Djhone brille à Liévin

  • A
  • A
Djhone brille à Liévin
@ Reuters
Partagez sur :

ATHLE - Le Français a signé le record d'Europe du 300 m en salle.

ATHLE - Le Français a signé le record d'Europe du 300 m en salle. Moins d'une semaine après avoir battu le record de France, Leslie Djhone a fait plus fort encore en s'emparant du record d'Europe du 300m en salle, vendredi à l'occasion du Meeting de Liévin. Le natif d'Abidjan a couvert le tour de piste en 32"47, effaçant ainsi la marque de Johan Wissman datant de 2006. Côté français, à noter la victoire de Bob Tahri sur 3000m et la déception Doucouré, seulement sixième du 60 mètres haies. Des sourires et une grimace. Les athlètes français sont passés par tous les états vendredi soir, à Liévin, dernier temps de passage pour bon nombre de Tricolores sur la route des Mondiaux en salle de Doha dans une semaine (12-14 mars). Des satisfactions et une déception, nette et douloureuse, pour Ladji Doucouré qui, à une semaine de l'échéance, est apparu totalement hors du coup en finale d'un 60 mètres haies qu'il a fini à une triste sixième place en 7"75, tellement mal embarqué que le protégé de Renaud Longuèvre n'a même pas cherché à insister, renonçant en course... Pas si loin de Dayron Robles, vainqueur en 7"45 à un centième de son meilleur chrono de l'hiver, là où le Cubain espérait améliorer cette marque. Guère rassurant avant Doha en tout cas pour un Doucouré, que sa mise en action aura suffi à l'écarter de la lutte avec les meilleurs. Et dans une semaine, la marche promet d'être encore plus haute face à un Robles, qui aura réglé probablement la mire et surtout un Trammel, crédité d'un chrono en 7"41 cette saison ! Au moins Doucouré peut-il espérer retrouver comme à son habitude son influx d'homme des grands championnats... Djhone: "L'athlé comme ça, c'est facile " Doucouré hors sujet, symbole de plusieurs leaders français à la peine, à l'image du zéro pointé de Romain Mesnil à 5,60 mètres, pour le plus grand bonheur du Belge Kevin Rans, vainqueur avec un nouveau record national à la clé (5,71 m), ou encore de la modeste quatrième place de Mahiedine Mekhissi-Benabbad sur 1 500 mètres en 3'38"70. L'éclaircie pour les 5 300 spectateurs du stade couvert régional allait venir du jeune Christophe Lemaitre, qui a su une fois encore préservé son invincibilité sur 60 mètres au terme d'un hiver sans faute avec un succès à la photo finish en 6"58. Le troisième chrono de premier plan après ses 6"55 et 6"56 pour le grand espoir de l'athlétisme français, qui ne reviendra pourtant pas sur sa décision de faire l'impasse sur Doha pour ne pas se griller inutilement avant la saison d'été et la perspective tout à fait raisonnable de passer sous les dix secondes. Une option pour laquelle ont également opté Leslie Djhone et Bob Tahri. Ce dernier, s'il n'a pu établir après son record de France sur 5 000 mètres, une nouvelle marque référence au niveau nationale sur 3 000 mètres – il était sur les bases du record avant de lâcher trop tôt le deuxième lièvre – s'est imposé en 7'38"39. Tout comme Leslie Djhone, l'homme en forme du moment, déjà tombeur du vieux record de France du 400 m (45"85) il y a une semaine, qui a sur confirmer ses excellentes sensations. Même sur une distance méconnue, qui n'existe pas en grand championnat, Djhone a établi un nouveau record d'Europe sur 300 mètres en 32''47 (contre 32"61). De très bon augure pour celui qui ambitionne cette année d'effacer le record d'Europe sur le tour du piste. J'ai lâché les chevaux, je suis heureux, l'athlé comme ça, c'est facile. C'est un record, mais je retiens surtout les sensations, le travail paye", s'enthousiasme-t-il dans La Voix des Sports.