Dixième sacre pour Rouen

  • A
  • A
Dixième sacre pour Rouen
@ Maxppp
Partagez sur :

HOCKEY - Rouen a remporté mercredi la Ligue Magnus aux dépens d'Angers (4-2).

HOCKEY - Rouen a remporté mercredi la Ligue Magnus aux dépens de Rouen (4-2). Quelle suspense ! Du début à la fin, cette édition 2009-2010 de la finale de la Ligue Magnus aura donc réservé son lot de surprises et de rebondissements. Pourtant loin de s'avancer en position de favori, Angers l'avait parfaitement débutée pour mener deux succès à zéro face à l'habitué rouennais et se retrouver ainsi à une petite victoire d'un historique sacre. Malheureusement pour les Ducs, les Normands se sont réveillés au meilleur moment - ou au plus mauvais, c'est selon – avec un final en apothéose dans leur antre, qu'ils se sont adjugé 4 buts à 2, remportant ainsi le trophée pour la dixième fois de leur histoire. Une fois encore, l'équipe qui a ouvert le score se sera donc imposée. Mais les deux formations ont eu beaucoup du mal à se mettre en route. Et si Rouen débute mieux la rencontre, les Angevins prennent peu à peu confiance et sont même tous proches d'ouvrir le score en power-play, mais Metsäranta touche le poteau. Le match s'emballe enfin dans le deuxième tiers et Mallette ouvre le score pour les locaux d'un tir soudain à mi-distance, qui va se loger dans la lucarne droite (1-0, 33e). La joie des Normands est toutefois de courte durée puisqu'Angers égalise dans la foulée, sur une action quasi identique, avec Baluch à la conclusion, cette fois dans la lucarne droite (1-1, 34e). Le troisième et dernier tiers commence par un coup de théâtre puisque Salmivirta puis Mallette sont tour à tour pénalisés, laissant leurs équipiers en infériorité numérique, mais Angers n'en profite pas. La réponse normande sera terrible, Tardif (49e) puis Zwikel (3-1, 51e) apportant un avantage décisif aux locaux. Et si Laprise redonne de l'espoir aux siens (3-2, 55e), Thinel clôt la marque dans le but vide (4-2, 59e), pour le plus grand plaisir d'un public aux anges. Et un dixième titre, ça se fête !