Diaw aux manettes

  • A
  • A
Diaw aux manettes
@ Reuters
Partagez sur :

BASKET - Boris Diaw voit sa fidélité récompensée avec le poste de capitaine.

BASKET - Boris Diaw voit sa fidélité récompensée avec le poste de capitaine. Les cadres de l'équipe de France ne sont pas tous dans un carton, à guérir ou à souffler, en attendant de ressortir pour des occasions plus nobles que ce Championnat du monde 2010. Boris Diaw est encore sur le front, lui. Depuis sa première sélection en 2002, il n'y a eu qu'un problème d'assurance pour le priver d'une campagne. C'était il y a deux ans, lors des qualifications pour l'Euro 2009. Une fidélité au maillot tricolore récompensée par Vincent Collet, qui lui a confié le capitanat lundi à Pau, où les Bleus sont en stage de préparation pour le Mondial. "Le capitaine sera le plus naturellement du monde Boris Diaw. Avec comme co-capitaine Florent Pietrus, qui sera son bras droit dans la gestion quotidienne du groupe dans le vestiaire", a ainsi indiqué le sélectionneur national sur le site de la FFBB. Ce duo avait déjà été responsabilisé par Claude Bergeaud en 2006. Avec une certaine réussite. Vincent Collet n'a donc pris aucun risque. De toute façon, les joueurs d'expérience ne se bousculent pas cet été. A vingt-huit ans et avec 109 capes au compteur, "Babac" est l'un de ceux qui a le passé le plus illustre en équipe de France. Au sein d'un groupe considérablement rajeuni depuis l'an dernier, il devra assumer son rôle de leader sur et en dehors du terrain. "On voit qu'il a à coeur de faire de bonnes choses", a constaté Vincent Collet en conférence de presse ce mardi, à l'issue de l'entraînement matinal. A quel poste ? "Dans l'investissement, il a déjà du leadership sur le groupe, à la fois quand il joue et quand il est sur le côté (du terrain), a ajouté le coach tricolore. Il encourage beaucoup, il conseille, il donne de la voix. Je pense que c'est positif. On a un groupe jeune, c'est important que les joueurs d'expérience guident les autres de façon positive." Sur le parquet, le successeur de Tony Parker au capitanat aura un rôle légèrement différent de celui qu'il avait eu lors du précédent Championnat d'Europe en Pologne, où il avait plutôt été aligné au poste trois. Son gabarit (2,03 m, 106 kg) et le retour à l'aile de Mickaël Gelabale va le faire glisser dans la raquette. Une zone qu'il connait bien puisqu'il joue intérieur aux Charlotte Bobcats. "Il va venir davantage sur le poste quatre, a confirmé Vincent Collet. Par rapport à l'an passé, où il avait quasiment exclusivement joué en trois, on l'utilisera plus comme un jouer intérieur. Et peut-être même en association avec Florent Pietrus. Je ne l'exclus pas dans certaines séquences avec Boris qui jouerait quatre en attaque et qui défendrait en cinq. [...] S'il joue en quatre, on fera en sorte qu'il ait beaucoup de ballons."