Diarra préfère le Sud

  • A
  • A
Diarra préfère le Sud
Partagez sur :

Pisté notamment par des clubs étrangers et surtout par le Paris Saint-Germain, Alou Diarra a finalement opté pour l'OM. L'ex-Bordelais est la quatrième recrue estivale du club provençal après les arrivées de Morgan Amalfitano, Jérémy Morel et Nicolas Nkoulou. La présence du capitaine des Bleus étoffe un peu plus l'effectif marseillais en attendant peut-être une grosse pointure en attaque.

Pisté notamment par des clubs étrangers et surtout par le Paris Saint-Germain, Alou Diarra a finalement opté pour l'OM. L'ex-Bordelais est la quatrième recrue estivale du club provençal après les arrivées de Morgan Amalfitano, Jérémy Morel et Nicolas Nkoulou. La présence du capitaine des Bleus étoffe un peu plus l'effectif marseillais en attendant peut-être une grosse pointure en attaque. Le puzzle marseillais est presque terminé. Après une première prise de Merlus, symbolisée par les arrivées de Morgan Amalfitano et Jérémy Morel, l'OM a accéléré mercredi son recrutement estival avec les venues de Nicolas Nkoulou, présenté dans l'après-midi au centre d'entraînement RLD, et d'Alou Diarra dont l'annonce du transfert est apparue sur le site Internet du club provençal en début de soirée. Le transfert n'est toutefois pas encore complètement réglé. "L'OM, Alou Diarra et les Girondins de Bordeaux ont trouvé un accord de principe pour le transfert du milieu de terrain de l'équipe de France de Bordeaux à Marseille. Toutefois, quelques détails restent encore à régler. Ces derniers points devraient être définitivement conclus dans les prochaines quarante-huit heures", explique le communiqué. Et maintenant un « tueur » de surfaces ? On devrait alors savoir le montant précis d'une transaction estimée aux alentours des 6 millions d'euros. Le capitaine des Bleus rejoint, entre autres, Souleymane Diawara avec qui il fut champion de France avec les Girondins en 2009 avant que les Marseillais ne leur succèdent l'année suivante. Alou Diarra olympien, l'avenir d'Edouard Cissé en Provence s'est peut-être un peu plus obscurci, les rumeurs insistantes l'annonçant sur le départ. Si tel était le cas, Didier Deschamps possèderait avec Cheyrou, Kaboré et Diarra, un secteur défensif plutôt bien garni. En revanche, DD espère toujours que le club lui offrira un attaquant de classe internationale, dernier chantier, a priori, du mercato marseillais. Un besoin vital pour une équipe en quête de titre abandonné le printemps dernier à Lille et exposée à l'incertitude liée au cas André-Pierre Gignac. L'ex-Toulousain brillera-t-il cette saison ? Le coach olympien ne peut pas se permettre de jouer aux devinettes.