Diagana: "Tout va bien"

  • A
  • A
Diagana: "Tout va bien"
Partagez sur :

Victime d'un grave accident de vélo le 21 janvier dernier dans le col de Vence, Stéphane Diagana a tenu une conférence de presse, jeudi, pour rassurer sur son état de santé. Le champion explique ainsi qu'il a eu "beaucoup de chance", et sera bien présent pour commenter le championnat de Bercy, dans quelques jours.

Victime d'un grave accident de vélo le 21 janvier dernier dans le col de Vence, Stéphane Diagana a tenu une conférence de presse, jeudi, pour rassurer sur son état de santé. Le champion explique ainsi qu'il a eu "beaucoup de chance", et sera bien présent pour commenter le championnat de Bercy, dans quelques jours. Gravement accidenté le 21 janvier dernier du côté de Vence, Stéphane Diagana a convoqué la presse, jeudi, pour rassurer sur son état de santé. "J'ai le moral car je réalise aujourd'hui que j'ai échappé au pire : mon cerveau et ma colonne vertébrale n'ont pas été touchés", démarre l'ancien coureur de 400 m haies, dans des propos rapportés par Nice-Matin. "Finalement les séquelles de l'accident seront minimes, d'ordre esthétique, au regard de la violence du choc", poursuit le champion. Un accident survenu il y a donc un peu plus d'un mois, à vélo, dans la descente du col de Vence. "J'ai de toute évidence été victime d'une crise d'hypoglycémie et je me suis écarté un temps sur la voie de gauche en descendant le col. La conductrice qui venait en sens inverse a vu la scène et a tenté de m'éviter en stoppant son véhicule ce qui a réduit un peu la force de l'impact", raconte Diagana qui, sans utiliser le terme de "miracle", reconnaît qu'il a eu "beaucoup de chance". Et s'il a encore un léger problème d'élocution, en raison de ses blessures à la mâchoire, le champion du monde 1997 sera bel et bien derrière son micro pour France Télévisions, lors prochains championnats d'Europe en salle, à Bercy, du 4 au 6 mars prochain. Pour ce qui est des leçons à tirer de son accident, Diagana dit avoir beaucoup appris, mais n'arrêtera pas le vélo. "Je remonterai sur un vélo, j'ai besoin de cela pour mon équilibre", conclut le sportif.