Diaby: "j'espère encore être aligné"

  • A
  • A
Diaby: "j'espère encore être aligné"
@ Reuters
Partagez sur :

CM 2010 - Le milieu d'Arsenal est revenu sur sa titularisation surprise face à l'Uruguay.

CM 2010 - Le milieu d'Arsenal est revenu sur sa titularisation surprise face à l'Uruguay.Comment jugez-vous votre prestation ?Dans l'ensemble, je n'ai pas fait un mauvais match, enfin je pense que j'ai été bon. Pour un premier match, ce n'était pas trop mal mais ça aurait pu être mieux.C'est-à-dire ?J'avais une tâche plus défensive que d'habitude, j'étais donc moins en vue offensivement. J'espère que je pourrais continuer sur les prochains matches, à m'habituer à ça, j'espère encore être aligné. Je pense avoir fait de bonnes choses et que ce sera bon pour la suite.Quand avez-vous appris votre sélection ?Le jour du match, dans la matinée. Le coach m'a fait savoir que si on jouait dans ce système, j'allais démarrer.Quelle a été votre réaction ?Ça fait plaisir, c'est beaucoup de joie et beaucoup d'envie de bien faire. J'étais prêt pour ça, je n'ai pas eu de problème pour gérer tout ça. J'étais disposé à démarrer, donc pas de pression particulière."Très honoré d'être comparé à Vieira"Avez-vous été surpris de la non sélection de Florent Malouda ?On m'a annoncé que je débuterai, j'étais focalisé sur ça et je n'ai pas pensé à sa réaction. Je me préparais pour le match. Si j'ai été surpris ? Je ne sais pas, le coach a annoncé la composition et il fallait faire avec.Quelle était votre rôle contre l'Uruguay ?Dans ce système, il fallait avant tout bien défendre. On jouait à deux n°6 car les attaquants uruguayens décrochent et savent garder la balle. C'est une manière de sécuriser et une fois la balle récupérée, il fallait se projeter vers l'avant. Je l'ai fait un peu plus que Jérémy, c'est dans mon profil, je devais emmener le jeu devant. Jouer avec deux récupérateurs, ça ne me dérange pas car c'est ce que je fais en club. A Arsenal, on joue avec deux n°6 ou un devant la défense et deux relayeurs, mais ma préférence c'est la position de relayeur.Pourquoi être passé du 4-3-3 à un autre système ?Dans les matches amicaux, on a joué en 4-3-3 mais on savait aussi qu'on pouvait passer en 4-2-3-1. C'était une éventualité, le coach a pris cette décision. Ce n'était pas forcément pour sécuriser mais cela s'est décidé plus par rapport à l'Uruguay avec des attaquants qui savent décrocher et garder le ballon. C'était bien d'avoir deux numéros n°6.On parle de vous comme le nouveau Vieira. Etes-vous d'accord ? On me l'a très souvent dit, c'est très flatteur car Patrick Vieira a démontré de très grandes choses. Je suis très honoré d'être comparé à lui. J'espère faire une carrière comme lui en équipe de France.