Diaboliques Mancuniens

  • A
  • A
Diaboliques Mancuniens
Partagez sur :

Menés 2-0 mardi soir sur la pelouse de Blackpool, les joueurs de Ferguson ont tout renversé en fin de rencontre grâce à Chicharito et un doublé de Berbatov. Manchester United s'impose 3-2 dans ce match en retard de la 16e journée de Premier League et compte désormais cinq points d'avance sur Arsenal, 2e. Dans l'autre rencontre du soir les Villans de Makoun l'ont emporté à Wigan, 2-1.

Menés 2-0 mardi soir sur la pelouse de Blackpool, les joueurs de Ferguson ont tout renversé en fin de rencontre grâce à Chicharito et un doublé de Berbatov. Manchester United s'impose 3-2 dans ce match en retard de la 16e journée de Premier League et compte désormais cinq points d'avance sur Arsenal, 2e. Dans l'autre rencontre du soir les Villans de Makoun l'ont emporté à Wigan, 2-1. On connaît la chanson des Red Devils. Mais cette fois-ci, les joueurs de Manchester United auraient du mal à entonner leur refrain favori cette saison, celui qui rime avec victoire. C'est l'impression laissée par ce match en retard de la 16e journée à Blackpool alors que les locaux menaient 2-0 à un gros quart d'heure de la fin. Invaincus en championnat, les Mancuniens, c'est sûr, allait trébucher pour la première fois devant un promu qui n'en était pas à son coup d'essai face à des équipes réputées. La formation de Ian Holloway, tombeur cette saison de Liverpool, à deux reprises, et de Newcastle, croyait tenir le bon bout, notamment après une performance de qualité en première période, quand la machine de Sir Alex se mit enfin à tourner à plein régime. L'entrée de Giggs au retour des vestiaires coïncida avec le retour d'Enfer de son équipe. A chacun sa mi-temps pourrait-on dire et les coéquipiers de l'ex-Caennais et Marseillais, Elliot Grandin, durent accepter l'incroyable scénario. Et qui mieux placé que Dimitar Berbatov pour sonner la révolte en forme de doublé dont le but décisif (72e, 88e). Le Bulgare est tout simplement impressionnant avec désormais 19 buts au compteur en championnat. Javier Hernandez égalisa juste après le premier but mancunien (74e), quelques minutes à peine après son entrée à la place de Wayne Rooney. Si ce dernier continue à se poser des questions sur son efficacité devant les cages adverses, son équipe possède cinq points d'avance sur Arsenal. Le championnat n'est pas encore joué mais comme d'habitude, MU est devant.