Di Resta débarque

  • A
  • A
Di Resta débarque
Partagez sur :

Comme pressenti depuis de nombreuses semaines, l'écurie Force India a décidé de confier l'un de ses volants 2011 à Paul Di Resta. L'Ecossais fera équipe avec Adrian Sutil qui conserve sa place de numéro 1. Un autre Allemand occupera le poste de troisième pilote, Nico Hulkenberg, récemment écarté de Williams. Le trio est prometteur. Cela tombe bien, l'écurie indienne veut grimper dans la hiérarchie alors que la saison 2011 accueillera pour la première fois un Grand Prix en Inde.

Comme pressenti depuis de nombreuses semaines, l'écurie Force India a décidé de confier l'un de ses volants 2011 à Paul Di Resta. L'Ecossais fera équipe avec Adrian Sutil qui conserve sa place de numéro 1. Un autre Allemand occupera le poste de troisième pilote, Nico Hulkenberg, récemment écarté de Williams. Le trio est prometteur. Cela tombe bien, l'écurie indienne veut grimper dans la hiérarchie alors que la saison 2011 accueillera pour la première fois un Grand Prix en Inde. McLaren n'aura donc pas le monopole des pilotes britanniques. L'Ecosse fait en effet son retour en Formule 1, trois ans après la retraite de David Coulthard. L'heureux élu se nomme Paul Di Resta et rejoint donc Jenson Button et Lewis Hamilton au sein de la "British Connection" de la F1. Annoncée depuis plusieurs semaines, son arrivée chez Force India n'était remise en question que par le statut de Vinantonio Liuzzi. L'Italien paraissait serein, certain de conserver son volant au sein de l'équipe indienne, fort d'un contrat pour 2011. 15e au classement des pilotes 2010, l'ancien membre de la filière Red Bull fait pourtant bel et bien les frais du potentiel de l'Ecossais. Un talent remarqué au sein du championnat DTM dont Di Resta est le champion en titre après avoir remporté le championnat F3 Euroseries en 2006... devant un certain Sebastian Vettel. Privé de carrière en catégorie supérieure, Di Resta s'était converti au grand tourisme avec succès. Son arrivée n'est évidemment pas étrangère au partenariat moteur défini avec Mercedes dont il a été l'un des porte-étendards en DTM récemment. "Une ambition de longue date" D'où un certain soulagement à l'idée de réaliser ce rêve de gosse qui semblait s'échapper: "Naturellement, je suis ravi de faire mes débuts en course cette saison. Devenir un pilote de F1 a été une ambition de longue date, quelque chose que j'ai voulu faire depuis que je suis entré dans un kart, et le réaliser enfin procure un sentiment étonnant", a réagi le pilote dans un communiqué de l'écurie. Âgé de 24 ans, Di Resta a épaté le staff de Force India lors de ses essais l'an passé. Au point de l'associer à Adrian Sutil, toujours aussi bien côté dans le paddock. Sutil le sait. Il sera encore attendu au tournant alors que l'équipe souhaite encore grimper vers les sommets. Battue d'un point par Williams pour le gain de la 6e place du classement des constructeurs, Force India s'apprête à vivre une saison 2011 historique, ponctuée par ce fameux Grand Prix d'Inde à domicile, prévu le 30 octobre à New Delhi. Le team manager Vijay Mallya ne cache d'ailleurs pas son impatience: "Je crois que la combinaison de talents que nous avons réuni nous donne une des plus fortes paires sur la grille de départ: Adrian a évolué pour devenir l'un des jeunes pilotes les plus réguliers et apprécié de la F1, tandis que Paul sera, je crois, une vraie star". Ce duo sera en plus épaulé lors des essais par Nico Hulkenberg. L'ancien champion GP2, privé de volant à la suite de son départ forcé de Williams, se dit ravi de rester en F1 et devrait s'avérer d'une précieuse aide. Reste à régler le cas Liuzzi. L'Italien disposait d'un contrat de titulaire pour 2011. A moins d'un accord visant à lui donner un volant dans une autre écurie (HRT ?), une bataille judiciaire n'est peut-être pas à exclure... Le prix de l'ambition pour Di Resta et Force India ?