Deux visas pour le triathlon

  • A
  • A
Deux visas pour le triathlon
Partagez sur :

Une semaine après la qualification olympique d'Amélie Cazé lors des championnats d'Europe de pentathlon moderne, c'était au tour du triathlon de découvrir les installations londoniennes à un an des Jeux. David Hauss et Laurent Vidal y ont brillé, assurant des qualifications olympiques. En voile, le test-event se poursuit à Weymouth tandis que Franck Dumoulin a décroché son billet pour les Jeux lors des championnats d'Europe de tir.

Une semaine après la qualification olympique d'Amélie Cazé lors des championnats d'Europe de pentathlon moderne, c'était au tour du triathlon de découvrir les installations londoniennes à un an des Jeux. David Hauss et Laurent Vidal y ont brillé, assurant des qualifications olympiques. En voile, le test-event se poursuit à Weymouth tandis que Franck Dumoulin a décroché son billet pour les Jeux lors des championnats d'Europe de tir. Triathlon : Hauss et Vidal sur la route de Londres Après le pentathlon moderne et le VTT (voir: Absalon et Cazé brillent à Londres), place au triathlon ! David Hauss et Laurent Vidal ont remporté leur pari ce week-end lors du test-event olympique organisé dans la capitale anglaise et remporté par l'intouchable Britannique Alistair Brownlee. Terminant aux sixième et septième places sur le parcours olympique des JO de 2012, les deux Français ont assuré deux visas pour les Jeux à l'équipe de France puisque les huit premières places étaient qualificatives. "C'est 3 ans d'entrainement intensif et la récompense est là! J'ai eu pas mal de pépins mais mes amis et ma famille m'ont beaucoup soutenu. J'avais confiance en ma préparation pour Londres, au fond de moi je pensais faire même un peu mieux mais l'objectif est rempli", a commenté Vidal sur le site de la fédération française de triathlon. Le Réunionnais David Hauss était lui très ému :"C'est rare que ça me touche comme ça....J'avais de super sensations aujourd'hui alors j'ai tenté le tout pour le tout. Le parcours est assez technique, et les averses de pluie, parfois violentes l'ont rendu 'nerveux'. J'ai fait une très belle transition vélo-course à pied et dans les derniers tours je ne pensais qu'à cette qualification, alors je me suis accroché. Maintenant je relâche toute cette pression accumulée, j'ai atteint mon objectif et vais pouvoir me concentrer sur la préparation olympique." Ces deux billets ne sont toutefois pas nominatifs et restent sous réserve que la France obtienne bien deux places de qualifiés. Figurant actuellement parmi les huit meilleures équipes nationales, les Bleus ont provisoirement droit à trois visas olympiques. Il faudra désormais les conserver jusqu'au printemps via notamment les autres manches de la série mondiale. De quoi permettre aussi au jeune Vincent Luis, 10e sous la pluie londonienne, et le briscard Frédéric Belaubre 39e, d'encore rêver des Jeux... Chez les femmes, Emmie Charayron a terminé à la 10e position, échouant à deux places d'une qualification olympique, Jessica Harrison termine 35e, Carole Péon 48e. Tir : Dumoulin de nouveau aux JO Si les Bleus sont revenus de Belgrade avec cinq médailles européennes, la bonne nouvelle est surtout venue de Franck Dumoulin qui a décroché une nouvelle qualification olympique sur le pistolet 50m (14e). Le champion olympique du tir au pistolet à 10m en 2000 à Sidney confirme son rôle de leader et devrait tenir un rôle de guide à Londres. Ayant déjà le quota olympique en poche, Delphine Racinet a poursuivi son retour au premier plan sur la fosse olympique en glanant la médaille de bronze, complétée par le même métal sur le classement par équipe avec Marina Sauzet et Stéphanie Neau. Au pistolet à 25 m, Stéphanie Tirode a également remporté le bronze en individuel plus l'argent par équipe en compagnie de Céline Goberville et Élodie Cottin. Les Bleus ont enfin glané l'argent par équipe sur la Carabine 3x40. Voile : Les Bleus s'illustrent à Weymouth Le test-event se poursuit cette semaine sur les futurs plans d'eaux olympiques de Weymouth, Nothe et Portland. Les Bleus se sont déjà mis à l'évidence, les Françaises de l'Elliott 6m (match racing) se qualifiant pour les demi-finales de la compétition en se payant le luxe d'éliminer sèchement les locales Britanniques en quarts de finale (3-0). Claire Leroy, Marie Riou et Claire Pruvot défieront les Russes pour une place en finale. A noter également les belles positions de Charline Picon provisoirement troisième en planche à voile olympique (RS:X) et le leadership provisoire de Pierre Leboucher et Vincent Garos en 470.