Deux de chute pour les Bleues

  • A
  • A
Deux de chute pour les Bleues
Partagez sur :

HANDBALL: Battue par le Danemark (24-16), l'équipe de France a enchaîné ce dimanche une seconde défaite consécutive dans ce championnat du monde.

Après sa défaite face au Brésil (20-22) dans le cadre de la première journée du championnat du monde de handball féminin, l'équipe de France a enchaîné un second revers consécutif ce dimanche en subissant le loi du Danemark (24-16). Les Tricolores devront désormais réaliser un sans-faute si elles veulent prétendre à une qualification pour le second tour.Tout avait si bien commencé. Un but d'Amadine Leynaud, la gardienne des Bleues, depuis son propre but grâce à un joli coup d'oeil qui avait surpris son homologue danoise venue prendre des renseignements sur son banc pendant l'offensive de ses partenaires, avait mis de façon spectaculaire l'équipe de France sur la bonne voie, dimanche, à l'occasion de son deuxième match du Mondial face au Danemark. Malheureusement, cet éclair de génie de la portière de Metz allait être l'un des seuls de l'après-midi côté tricolore sur le parquet du Wuxi Sport Center Gym où les Françaises sont amenées à disputer leurs cinq matches de la première phase.Visiblement, la défaite concédée hier dans le match d'ouverture à ne pas perdre contre le Brésil a laissé des traces dans les esprits tricolores. Et si le Danemark, grande nation du handball féminin s'il en est, est un adversaire d'un tout autre calibre, les filles d'Olivier Krumbholz ont semblé trainer comme un boulet pendant toute la rencontre leur piètre prestation de la veille. Les partenaires de Raphaëlle Tervel, sur la base d'une défense très agressive, avaient pourtant réussi leur entame, n'encaissant que deux buts lors des dix premières minutes (2-2, 10e).Victoire impérative face à la SuèdeMais si elles seront restées au contact des Danoises pendant les trois-quarts de la rencontre, ne pointant qu'à deux longueurs à quinze minutes du terme (14-16, 45e), les Bleues ont volé en éclats dans la dernière ligne droite, encaissant un 8-2 qui donne une ampleur trop importante au score final (16-24). Individuellement comme collectivement, les Françaises ont commis trop d'erreurs, des passes mal assurées aux tirs trop rapides en passant par un déchet trop important aux jets de sept mètres... Allison Pineau a bien tenté de sonner la révolte après le repos mais cette équipe là n'avait pas le niveau pour espérer battre le favori de son groupe.Ce deuxième revers en deux jours place l'équipe de France dos au mur mais n'a rien de rédhibitoire. Il reste trois matches aux Bleues pour redresser le tir et viser au moins la quatrième place synonyme d'accès à la seconde phase. Mais si le Congo, que les Françaises affronteront mercredi, demeure largement prenable, la Suède et l'Allemagne, adversaires des Tricolores demain et jeudi, évoluent dans les mêmes sphères que les coéquipières de Camille Ayglon. Et comme deux victoires seront indispensables pour poursuivre l'aventure au-delà du premier tour, les Françaises ont désormais un doit à l'erreur très réduit.