Deux de chute pour le Heat

  • A
  • A
Deux de chute pour le Heat
Partagez sur :

Nouveau coup d'arrêt pour le Heat. Dix jours après avoir ouvert par un revers à Boston, le Big Three a de nouveau échoué face à un cador de la Ligue. Ou tout du moins une équipe en forme, les Hornets ayant aligné un cinquième succès en cinq matches en s'imposant 96-93. Eux aussi invaincus, Hawks et Lakers l'ont également emporté tandis que les Bulls ont cédé chez les Celtics malgré le nouveau record de Joakim Noah.

Nouveau coup d'arrêt pour le Heat. Dix jours après avoir ouvert par un revers à Boston, le Big Three a de nouveau échoué face à un cador de la Ligue. Ou tout du moins une équipe en forme, les Hornets ayant aligné un cinquième succès en cinq matches en s'imposant 96-93. Eux aussi invaincus, Hawks et Lakers l'ont également emporté tandis que les Bulls ont cédé chez les Celtics malgré un nouveau record de Joakim Noah. Le match de la nuit S'il n'y avait eu le facile succès obtenu face au Magic il y a huit jours, le bilan du Heat après les dix premiers jours de compétition ferait forcément tâche. Car si les hommes d'Erik Spoelstra en sont désormais à 4-2, leurs trois succès obtenus face aux cancres de Philadelphie, du New Jersey et de Minnesota incitent néanmoins à relativiser cette fiche. Dix jours après avoir manqué leur test inaugural chez les Celtics, Miami avait pourtant l'occasion de se rattraper face aux Hornets, l'une des équipes en forme de ce début de saison. Las, les stars floridiennes devront encore repasser, LeBron James, Dwyane Wade et Chris Bosh ayant à nouveau échoué au test. La faute à une prestation collective dans la lignée des précédentes. Ainsi, si Dwyane Wade a été égal à lui-même avec ses 28 points et 10 rebonds - l'icône du Heat rendant notamment un parfait 13 sur 13 sur la ligne des lancers, si LeBron James n'a pas non plus démérité avec ses 20 points, 10 passes et 7 rebonds en dépit d'un faiblard 7 sur 16 aux tirs, Chris Bosh a en revanche une nouvelle fois déçu. L'ancien Raptor a non seulement dû se contenter de 15 points en attaque, mais il a surtout été complètement dépassé en défense, ne récoltant qu'un maigre rebond et se montrant totalement incapable d'arrêter son vis-à-vis. Chez les Hornets, Chris Paul a eu beau délivrer 19 passes pour aller avec ses 13 points et 5 interceptions, il a dû laisser la vedette à son partenaire Emeka Okafor. Face au Heat, l'ancien Bobcat a en effet livré une prestation conjuguée au presque parfait, compilant 26 points à 12 sur 13 aux tirs et 13 rebonds et se montrant également décisif en toute fin de match. Après avoir fait la course en tête tout au long du match, notamment grâce à un premier quart à sens unique et terminé avec 12 longueurs d'avance, les Hornets ont en effet vu leurs visiteurs leur passer devant à l'entame de la dernière minute. Porté par les 12 points de Wade lors du quatrième quart, Miami a ainsi comblé les huit longueurs de débours accusées à l'entame de la dernière période, LeBron James permettant à Miami de mener 90-89 avec une minute à jouer. Hélas pour les Floridiens, un tir primé de Travor Ariza et deux lancers de David West ont ruiné leurs derniers espoirs. Les Français Soirée somme toute réussie pour les représentants tricolores de sortie en ce vendredi avec notamment la belle performance individuelle de Joakim Noah, auteur d'un nouveau record de points dans la Ligue, et le bon passage de Mickael Pietrus. Mais s'ils n'étaient que cinq Bleus au programme des douze matches de la nuit, il y en a bien eu pour tous les goûts... Dans la famille "Je ne joue pas mais je gagne", le rookie Pape Sy a ainsi aligné une sixième victoire de rang avec les Hawks, mais également un sixième match suivi du banc. Cette fois-ci, l'ancien Havrais a découvert Minneapolis où Atlanta, dernière équipe invaincue à l'Est, est allé s'imposer 103-113. Dans le même genre, mais avec bien moins de réussite, son camarade de promotion Kevin Seraphin en a été quitte, lui aussi, pour un nouveau match suivi du banc. Mais Washington est bien plus à la peine qu'Atlanta et les joueurs de la capitale fédérale sont revenus de New York avec une nouvelle défaite dans les bagages, les Knicks l'emportant 112-91 au Madison. Un Madison Square Garden où le jeune intérieur des Wizards a pu croiser un compatriote doublement satisfait de son vendredi puisque, côté new yorkais, Ronny Turiaf a eu droit à 30 minutes de jeu. S'il s'est essentiellement concentré sur les tâches défensives, le Martiniquais a pleinement participé au second succès en deux jours des Knicks, affichant un réussi 4 sur 4 aux tirs pour 10 points et 4 rebonds. La famille "Je joue et je gagne" a d'ailleurs été la plus représentée dans le camp tricolore. A Orlando, le Magic n'a fait en effet qu'une bouchée des Nets, finalement défaits 105-90, et Mickael Pietrus a pu en profiter pour se rabibocher avec son entraîneur Stan Van Gundy. Particulièrement amer après avoir dû se contenter de 3 minutes face aux Wolves, l'ancien Palois a cette fois disputé 18 minutes de la rencontre face aux Nets, le temps de se montrer décisif dans le troisième quart en enquillant trois tirs primés à la suite synonymes de grand écart pour les Floridiens. Une performance somme toute quelconque, néanmoins, eu égard à la prestation réussie de Joakim Noah. Après avoir été oublié sur le banc, la veille, lors du dernier quart face aux Knicks, l'intérieur français a effet sorti le grand jeu à l'occasion du déplacement à Boston. Signant un cinquième double-double en cinq matches, l'ancien Gator a en effet rendu 26 points à 8 sur 13 aux tirs et 12 rebonds en 49 minutes, améliorant ainsi son record de points dans la Ligue. Mais ses efforts n'ont pas suffi puisque Boston s'est finalement imposé 105-110 en prolongation. Et nul doute qu'à l'issue de la rencontre Noah ne manquait pas de ressasser la contre-attaque avortée dans les ultimes secondes, son meilleur ennemi Kevin Garnett l'ayant rattrapé sur le fil pour l'empêcher de ramener les Bulls à un point. La statistique Le club des trois poursuit sa route. A l'instar des Hornets, Hawks et Lakers ont en effet préservé leur invincibilité ce vendredi. Sans grande surprise puisque leur tâche était bien moins ardue que celle de Chris Paul et consorts. En déplacement dans le Minnesota, les Hawks ont ainsi enchaîné avec un sixième succès de rang, s'imposant 103-113 malgré l'absence de Marvin Williams et la nouvelle sortie manquée de Joe Johnson, 11 points à 4 sur 13 aux tirs. Le collectif d'Atlanta a pris le relais, Jamal Crawford sortant du banc pour signer 22 points tandis que Josh Smith compilait 20 points, 8 rebonds et 6 passes et qu'Al Horford signait un nouveau double-double avec 14 points et 12 rebonds. Même bilan pour les champions en titre puisque les Lakers en sont à 6-0 après avoir dominé le Raptors 108-103. Les Californiens sont certes passés au travers du deuxième acte, y encaissant un 38-22, mais Pau Gasol et Kobe Bryant, 30 et 23 points au compteur, ont fait ce qu'il fallait pour que Los Angeles tienne son rang.