Deux cartons rouges, une polémique

  • A
  • A
Deux cartons rouges, une polémique
Partagez sur :

José Mourinho a-t-il demandé à Xabi Alonso et Sergio Ramos de tout faire pour être exclu lors du carton du Real Madrid face à l'Ajax Amsterdam (4-0), mardi soir en Ligue des champions ? L'UEFA va ouvrir une enquête, même si aucun règlement n'interdisait les deux joueurs de provoquer leur suspension pour le prochain match, sans enjeu, avant leur retour en huitièmes de finale...

José Mourinho a-t-il demandé à Xabi Alonso et Sergio Ramos de tout faire pour être exclu lors du carton du Real Madrid face à l'Ajax Amsterdam (4-0), mardi soir en Ligue des champions ? L'UEFA va ouvrir une enquête, même si aucun règlement n'interdisait les deux joueurs de provoquer leur suspension pour le prochain match, sans enjeu, avant leur retour en huitièmes de finale... "Etrange". Voilà comment, d'une énième pirouette, José Mourinho a qualifié l'arbitrage du match de Ligue des champions entre l'Ajax Amsterdam et le Real Madrid, soldé mardi soir par une retentissante victoire des Merengue (4-0). Une manière pour l'entraîneur madrilène de dribbler la question qui fâche, celle que toute l'Espagne du football se pose depuis plus de vingt-quatre heures: le "Mou" a-t-il transmis des consignes pour que Xabi Alonso et Sergio Ramos se fassent expulser en fin de rencontre, alors que les débats étaient pliés ? "J'ai parlé à beaucoup de mes joueurs pendant le match, pas seulement à Ramos ou Alonso, a déclaré José Mourinho sur le site du club. Les histoires font vendre, mais ce qui m'importe c'est ce résultat de 4-0 et le match magnifique que nous avons joué. Parlons de ça et de rien d'autre." La presse ibérique, notamment catalane, n'est pas de cet avis. A quelques jours d'un bouillant clasico face à Barcelone, en Liga, l'occasion de ternir un peu plus l'image de la Maison Blanche est trop belle pour la manquer. Les images qui circulent sur la Toile de cette fin de rencontre ne laissent d'ailleurs que peu de doutes sur les intentions de José Mourinho. Après avoir glissé quelques mots dans l'oreille de Xabi Alonso, celui-ci écope d'un deuxième carton jaune pour avoir trop tardé à jouer un coup franc. Le milieu de terrain risquait, en cas d'avertissement lors du dernier match sans enjeu contre Auxerre, de manquer les huitièmes de finale de la C1. Avec ce rouge, il ne jouera pas contre l'AJA et reviendra au printemps avec un casier vierge... Sergio Ramos était dans le même cas. Et, bizarrement, lui aussi a pris un second jaune quelques instants plus tard pour un fait de jeu équivalent, la désinvolture en plus puisqu'il a aussi pris le temps de serrer la main de l'arbitre. Pour atteindre Sergio Ramos, José Mourinho aurait demandé à Jerzy Dudek, gardien remplaçant, d'aller s'échauffer derrière le but d'Iker Casillas pour lui transmettre la consigne. Les images montrent bien le coach madrilène, la main devant la bouche, s'adresser à la doublure de "San Iker", ce dernier faisant de même avec le rempart numéro un qui, ensuite, se précipite vers le défenseur du Real pour lui chuchoter quelques mots. Trop gros pour être vrai ? L'UEFA a indiqué mercredi qu'elle allait ouvrir une enquête. "La commission de discipline étudie encore les rapports sur le match et n'est donc pas encore en mesure de prendre une décision", a précisé la fédération européenne. Problème, aucun règlement n'interdit une telle pratique. Le fair-play n'est pas un texte, juste une notion. Que José Mourinho n'appliquerait donc pas à la lettre.