Dessel conquérant sur le Dauphiné

  • A
  • A
Dessel conquérant sur le Dauphiné
Partagez sur :

Premier Français du Critérium du Dauphiné Libéré l'an dernier avec une 6e place au général, Cyril Dessel aborde l'édition 2009, qui démarre ce dimanche à Nancy, avec l'ambition de faire aussi bien. Malgré des pépins, le coureur assure en tout cas être prêt pour ce rendez-vous et pour le Tour de France en juillet.

Premier Français du Critérium du Dauphiné Libéré l'an dernier avec une 6e place au général, Cyril Dessel aborde l'édition 2009, qui démarre ce dimanche à Nancy, avec l'ambition de faire aussi bien. Malgré des pépins, le coureur assure en tout cas être prêt pour ce rendez-vous et pour le Tour de France en juillet.Sixième lors du dernier Critérium du Dauphiné Libéré, Cyril Dessel entend bien rééditer la performance cette saison et se montre plein d'ambition avant le départ de la course qui sera donné dimanche. "Je vais me battre pour une victoire d'étape et pour une place au classement général. L'an dernier, ça s'était bien passé (6e du classement final, ndlr), du coup j'espère faire aussi bien cette année. Mais c'est une course difficile avec des profils très accidentés. Les jambes vont vraiment souffrir. Plusieurs étapes sont intéressantes pour moi, mais ça dépendra de la place que j'occupe au général. Si je suis loin, je passerais à l'attaque. En tout cas, rien n'est défini à l'avance" a déclaré le coureur de l'équipe AG2R.Pour arriver à ses fins, le Français bénéficiera de l'appui de ses coéquipiers qui oeuvreront pour lui : "Je vais bénéficier du soutien de toute l'équipe, du staff et des coureurs. Ils ont tous confiance en moi. Mais pour que ça marche, il faut ce brin de réussite qui n'est pas vraiment là depuis le début de la saison."Dessel : "Le Dauphiné est un objectif"Le natif de Rive-de-Gier a notamment dû composer avec pas mal de pépins physiques : "Mon début de saison a été gâché par cette chute lors du Tour de Californie (lors de la 3e étape le 17 février, ndlr). J'ai eu des problèmes de dos, le nerf sciatique a été touché. Je n'ai pu reprendre mon programme habituel qu'à partir de mi-avril avec le Tour du Trentin, les 4 jours de Dunkerque et le Tour de Catalogne. Les sensations sont bonnes mais j'ai joué de malchance puisque j'ai rechuté en Catalogne et au Grand Prix de Plumelec la semaine dernière."Toujours est-il que cela ne freine pas Dessel qui espère bien avoir son mot à dire. Un état d'esprit qu'il alimentera jusqu'au Tour de France où il ne compte faire de la figuration : "Je vise une victoire d'étape comme l'an dernier (la 16e étape courue entre Cuneo et Jausiers, ndlr) et un classement le plus haut possible." Avant cela, le coureur de la formation AG2R n'oublie pas que "le Dauphiné est déjà un objectif."