Deschamps: "On a mérité de gagner"

  • A
  • A
Deschamps: "On a mérité de gagner"
Partagez sur :

Loin de jubiler, l'entraîneur de l'Olympique de Marseille ne cachait pas sa satisfaction mercredi soir après la victoire des siens devant Chelsea (1-0). Deschamps a également souligné la joie qu'il a ressentie pour Brandao, unique buteur de cette dernière rencontre de la phase de poules de la Ligue des champions. Avant de se montrer optimiste pour la venue de Rod Fanni.

Loin de jubiler, l'entraîneur de l'Olympique de Marseille ne cachait pas sa satisfaction mercredi soir après la victoire des siens devant Chelsea (1-0). Deschamps a également souligné la joie qu'il a ressentie pour Brandao, unique buteur de cette dernière rencontre de la phase de poules de la Ligue des champions. Avant de se montrer optimiste pour la venue de Rod Fanni. Votre Drogba ce soir était Brésilien, non ? (en parlant de Brandao) D'abord je suis content pour Didier, l'accueil qu'il a reçu mais je le suis plus encore pour Brandao. Le fait qu'il marque, c'est la récompense de la persévérance, du soutien qu'il a eu. C'est important pour lui et pour l'équipe que ce soit le buteur qui marque. Ce match n'avait pas d'enjeu sportif mais le fait de battre Chelsea vous a procuré une grande joie... Dans ce genre de contexte, je n'ai pas envie que mes joueurs jouent simplement pour jouer, mais avec l'envie de gagner. C'est ce qu'il s'est passé ce soir (mercredi). Même s'il manquait quelques éléments en face, cela reste une grande équipe et je suis content pour le public qui a fait du bruit, de terminer cette phase de poules par une victoire contre Chelsea. Cela prouve que le groupe répond présent. Cela ne va pas nous donner des points pour le prochain match de championnat (à Auxerre) mais c'est bien de gagner ce genre de match. Les deux équipes étaient proches, la votre a gagné, cela ne vous donne-t-il pas plus d'ambitions dans cette Ligue des champions ? Aujourd'hui, on a mérité de gagner même s'il manquait du monde en face, des deux côtés d'ailleurs. A l'aller, il n'y a pas eu photo. Là, on a rivalisé et même un peu plus. Maintenant, un Chelsea à 100 %, c'est plus compliqué. On ne va pas se prendre pour plus beau ou plus fort qu'on est. Notre ambition sera désormais de se qualifier pour les quarts de finale. Sur deux matches, tout est possible. Chelsea est programmé pour aller au bout, pas nous. Quelle que soit notre chance, on le saura le 17 décembre au tirage, on la jouera à fond Les joueurs veulent à tout prix éviter Barcelone en huitièmes. Et vous ? Si je vous dis que oui, je passerais pour un fou. Le Real, le Barça, Manchester United, sont des équipes habituées au dernier carré. Il y aussi de très bons adversaires, tout le monde pense au Shakhtar mais ils ont terminé devant Arsenal, ça restera de toute façon difficile. Que pensez-vous de la performance de Drogba, assez moyenne. N'a-t-il pas été ralenti par l'émotion ? Ce n'est jamais évident quand on revient jouer en France, surtout dans une équipe où l'on a eu de bons moments. Emotionnellement, ce n'est pas facile. Tant mieux pour nous s'il n'était pas au meilleur de sa forme, à côté de ça, il a eu un accueil fabuleux. Mais comme je l'ai dit aux joueurs à la causerie avant le match, notre avant-centre c'est Brandao et il faudra faire en sorte qu'il soit performant. Avez-vous des nouvelles de Rod Fanni ? Il se dit que Rennes et Marseille sont tombés d'accord. Je suis d'un naturel optimiste, je l'espère en tout cas. Il y a des réunions, vous le savez, j'espère que cela aboutira rapidement. Avant Auxerre ? On verra, si c'est possible pourquoi pas.