Deschamps : "il ne faut pas rêver"

  • A
  • A
Deschamps : "il ne faut pas rêver"
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - Le coach de l'OM est conscient des difficultés de recruter un attaquant de "très haut niveau".

LIGUE 1 - Le coach de l'OM est conscient des difficultés de recruter un attaquant de "très haut niveau". Alberto Gilardino, Diego Forlan, et même Didier Drogba... Comme chaque été, les rumeurs les plus folles courent sur le recrutement de l'OM en matière d'attaquant de pointe. Son entraîneur, Didier Deschamps, a tenu à calmer toutes les ardeurs, jeudi soir, dans le Club Sports Europe 1. "Ça fait partie de mes deux priorités pour renforcer l'équipe, un joueur au milieu et un en attaque. Et le dossier le plus difficile, c'est l'attaquant de pointe. Il ne faut pas rêver non plus. Marseille n'a pas les moyens de s'attacher les services d'un attaquant de très haut niveau capable de marquer une vingtaine de buts dans la saison ou pour nous permettre d'être plus performant en Ligue des champions." Écoutez Didier Deschamps dans le "Club Sports Europe 1", au micro de Céline Géraud : L'ancien capitaine des Bleus a été clair, il ne prendra pas un joueur d'égal valeur aux attaquants qu'il possède déjà dans son effectif. "Si c'est pour avoir quelqu'un qui nous amène un plus, évidemment, je le souhaite. Mais ça a un coût très élevé, voire trop élevé. Si c'est pour prendre quelqu'un d'égale valeur, et je considère que j'ai des joueurs de qualité - Mamadou Niang, Brandao, Valbuena, Hatem Ben Arfa, Jordan et André Ayew -, non, je ne ferai pas dépenser de l'argent au club pour un joueur qui ne me fera pas avancer sur un plan sportif." Annoncé partant lors de ce mercato, Hatem Ben Arfa est pourtant bel et bien présent dans le discours de l'entraîneur de l'OM. "Il est là, il s'entraîne, il est à disposition, ce qu'on dit, je ne veux pas être désagréable, je n'en ai rien à faire. Je ne préciserai pas plus que ce que j'ai déjà dit, tant qu'il est là, à lui de faire les efforts nécessaires, de montrer l'implication nécessaire, pour avoir quelque chose à jouer." Concernant la piste du Bordelais Alou Diarra, qui dispose d'une clause libératoire de contrat de 7,7 millions d'euros, "la piste est au point mort". "C'est un joueur de grande qualité qui, je pense, pourrait apporter à mon équipe. Mais il a une clause, et je comprends que Bordeaux ne veuille pas s'en séparer." L'OM a jusqu'au 31 août pour trouver ces deux recrues, qui viendront rejoindre l'Espagnol César Azpilicueta, venu suppléer le départ de Laurent Bonnart. "Pour être plus performant par rapport aux exigences qui sont les nôtres, cela passe par de la qualité et il n'y en aura peut-être que trois recures." Quant aux ambitions de l'OM pour la saison à venir, "DD" estime quil s'agit de "franchir une étape" en Europe. "La priorité reste le Championnat. En Ligue des champions, l'ambition reste de franchir une étape, de sortir des poules, pour au moins jouer un huitième de finale. Ce n'est pas raisonnable, quand on est un club français, de dire : "je commence la Ligue des champions pour la gagner"." Deschamps, plus gagneur que rêveur.