Deschamps: "Encore un objectif atteint"

  • A
  • A
Deschamps: "Encore un objectif atteint"
Partagez sur :

C'est un Didier Deschamps tout sourire et trempé qui s'est présenté à la presse ce samedi soir après la victoire de Marseille contre Montpellier en finale de la Coupe de la Ligue (1-0). Bien décidé à observer la tradition qui veut que le lauréat de ce trophée décroche dans la foulée le titre de champion, le technicien phocéen souligne la constance de son équipe au sommet. "Le plus dur, c'est de confirmer", martèle-t-il fièrement.

C'est un Didier Deschamps tout sourire et trempé qui s'est présenté à la presse ce samedi soir après la victoire de Marseille contre Montpellier en finale de la Coupe de la Ligue (1-0). Bien décidé à observer la tradition qui veut que le lauréat de ce trophée décroche dans la foulée le titre de champion, le technicien phocéen souligne la constance de son équipe au sommet. "Le plus dur, c'est de confirmer", martèle-t-il fièrement. La Coupe de la Ligue reste à Marseille, que ressentez-vous ? C'est beau... On est les premiers à garder cette Coupe. Ça a été un match compliqué mais on s'y attendait. Pour certains de mes joueurs, c'est le premier trophée, l'émotion est grande. Et pour nous tous, c'est encore un objectif atteint, un de plus. Tout va pour le mieux, pour les joueurs, le club et les supporters. On va maintenant profiter de ce beau moment, savourer un peu mais pas trop. Le match de Nice arrive et l'on va devoir se remettre rapidement au travail. Aviez-vous cette année moins de pression que la saison passée ? Pas forcément, non. L'an dernier, c'est vrai que cette finale remportée avait déchaîné les passions parce que l'attente avait été longue. Mais quand on a goûté à la victoire, justement, on se doit d'entretenir cette dynamique et le plus dur, c'est toujours de confirmer. Encore une fois, personne ne l'avait fait avant nous dans cette compétition. On s'est battu pour arriver en finale cette année encore, c'est une belle récompense pour tous les joueurs. Ils le méritent. Ces dernières années, le vainqueur de la Coupe de la Ligue finit la saison champion... C'était le cas l'an dernier oui... Ah bon ? La saison d'avant aussi ? Et bien on va tâcher de respecter la tradition alors ! En début de saison, il y a quatre trophées à gagner. L'un d'eux reste inaccessible à ce jour pour nous - la Ligue des champions - mais on s'efforce de faire le maximum dans les autres compétitions. Et cette année encore, outre la Coupe de la Ligue, on est en bonne place en championnat. "Très content pour Taiwo" Avez-vous craint la prolongation à un moment donné ? Oui, il y avait un vrai risque. Montpellier a eu des occasions certes, mais nous aussi. On a eu quatre ou cinq opportunités sérieuses avant le but de Taye et quand on voit que ça ne rentre pas, on se pose forcément des questions. S'il y avait eu une prolongation, on y serait allé aussi, sans souci, mais ça n'aurait pas été une bonne chose en vue du match contre Nice notamment. D'autant qu'on a eu pas mal de petits bobos, et notamment la blessure de Stéphane... Gignac a volontiers cédé la place à Valbuena dans l'axe ce soir. Etait-ce délibéré de votre part ? Oui, c'était réfléchi. Je voulais ainsi optimiser les qualités de chacun. Dédé (Gignac, ndlr) aime bien évoluer dans le couloir gauche et Mathieu se sent à l'aise dans l'axe. Quant à André Ayew, même s'il aime bien l'axe également, tant qu'il joue il est content. On a un peu trop permuté à mon goût en première période puis après le repos, Mathieu est davantage resté dans l'axe. Ça a fini par payer. Ce but de Taiwo, c'est un cadeau d'adieu ? Ce n'est pas un cadeau de bienvenue, c'est certain... Je suis très content pour lui en tout cas. C'est un garçon très attachant, très souriant, et un joueur de grande qualité. J'ai conscience que ça n'a pas toujours été facile pour lui cette saison de composer avec la concurrence mais je pense que cette expérience lui servira dans son prochain club. VIDEO"Les finales ne se jouent pas, elles se gagnent"