Deschamps: "Convaincu du potentiel"

  • A
  • A
Deschamps: "Convaincu du potentiel"
Partagez sur :

LIGUE 1 - Didier Deschamps tente de positiver au micro d'Europe 1 après la défaite de l'OM face à Monaco (1-2).

Didier Deschamps vient sûrement de connaître la semaine la plus éprouvante depuis qu'il est assis sur le banc de l'OM. Battus dimanche au Vélodrome par Monaco (1-2), les Marseillais restent en effet sur une série de trois défaites en huit jours. Malgré la déception, l'entraîneur olympien tentait de positiver au micro d'Europe 1, tout comme ses joueurs.Candidat déclaré au titre avec l'arrivée de Didier Deschamps sur le banc et un recrutement estival de renom (Lucho Gonzalez, Gabriel Heinze, Fernando Morientes...), l'Olympique de Marseille n'a pas encore convaincu. Auteurs d'un début de saison solide, malgré le manque de certitudes, les Phocéens viennent d'enchaîner trois contre-performances consécutives. Après un premier accroc subi à Valenciennes (2-3) dimanche dernier, les Olympiens n'ont pas pu résister à la furia du Real Madrid mercredi en ligue des Champions (0-3), avant de céder sur leur pelouse face à Monaco (1-2), dimanche en clôture de la 8e journée de Ligue 1.Une défaite que l'entraîneur marseillais a eu du mal à encaisser comme il l'a confié sur l'antenne d'Europe 1: "En première période, on a eu beaucoup d'insuffisances individuelles et collectives. Du coup, on était menés deux à zéro, même si on a eu une bonne réaction en seconde période. En faisant un match moyen, on aurait pu au moins accrocher le nul. C'est vrai que l'on n'a pas eu de réussite après le repos, mais en étant menés deux à zéro à domicile, c'est jamais évident".Une fois évacué la déception, Didier Deschamps souhaite aller de l'avant et ne semble pas inquiet pour l'avenir: "Je pense, je suis convaincu et j'ai même la certitude qu'on est capable de faire beaucoup mieux. C'est une semaine très difficile pour nous tous et les joueurs en particulier, mais il reste encore de longs mois. Je suis convaincu du potentiel individuel et collectif".Cheyrou: "On ne baisse pas la tête"Même son de cloche du côté des joueurs. Mis en difficulté par l'attaquant brésilien de Monaco, Nenê, l'arrière droit Charles Kaboré espère mettre à profit la trêve internationale pour repartir du bon pied: "C'est une semaine très, très difficile, mais à nous de savoir comment réagir lors des matches à venir. Là, on a deux jours de repos (La reprise de l'entraînement est fixée mardi à 17h). On est bien conscient qu'il faut que l'on se reconcentre pour encaisser moins de buts au prochain match".Le capitaine Benoît Cheyrou a pour sa part préféré retenir les points positifs de leur prestation face aux Monégasques et compte sur l'esprit de groupe pour regoûter à la victoire: "On se prend deux buts à la con. (sic) Une fois mené deux à zéro, c'est difficile de revenir. On a bien poussé, on a fait beaucoup de centres et de frappes, mais c'est dommage qu'on ne les fasse qu'en seconde période. C'est un moment difficile, mais on ne baisse pas la tête. Il va falloir digérer ces défaites. A nous d'être soudés, je pense que c'est grâce à cela que l'on va s'en sortir". Prochain échéance pour l'OM, un déplacement périlleux à Nancy (le 17 octobre), avant le match de Ligue des Champions face au FC Zurich et le choc au Vélodrome face au PSG.