Des Steelers sans défense

  • A
  • A
Des Steelers sans défense
Partagez sur :

Chaque mardi, retrouvez les faits importants qui ont rythmé le week-end en NFL. Pour la reprise de la saison 2011-2012, la semaine a été marquée par les déboires défensifs des Indianapolis Colts et des Pittsburgh Steelers, mais aussi par la prestation haut de gamme de Tom Brady ce lundi face aux Miami Dolphins.

Chaque mardi, retrouvez les faits importants qui ont rythmé le week-end en NFL. Pour la reprise de la saison 2011-2012, la semaine a été marquée par les déboires défensifs des Indianapolis Colts et des Pittsburgh Steelers, mais aussi par la prestation haut de gamme de Tom Brady ce lundi face aux Miami Dolphins. LE FLOP : Pittsburgh Steelers Pour cette première journée de saison régulière, nombreuses sont les équipes à avoir pris l'eau défensivement. Pourtant, quand on s'appelle les Pittsburgh Steelers, ce genre de contre-performance fait tâche. La meilleure défense du pays a ainsi concédé pas moins de 5 touchdowns face à son rival de division, les Baltimore Ravens, dans une large défaite 35-7. Paradoxalement, le problème sera avant tout venu de l'attaque des derniers vice-champions NFL, avec 7 pertes de balles, dont 3 interceptions sur des lancers de Ben Roethlisberger. En face, le running back des Corbeaux Ray Rice a fait le show avec 107 yards à la course, 42 yards à la réception, agrémentés de 2 TDs sur la partie. De quoi permettre aux Ravens de prendre leur revanche de la saison passée, qui les avait vu tomber en demi-finales de conférences face aux Pennsylvaniens. Pour ces derniers, il s'agira de se reprendre dès le week-end prochain face à une équipe largement à leur portée, les Seattle Seahawks. LE TOP : Houston Texans Parlant de défense, beaucoup étaient curieux de découvrir le nouveau visage de celle des Houston Texans. Nouvellement dirigée par l'ancien head coach des Cowboys, Wade Phillips, la défense texane a mené la vie dure à des Indianapolis Colts, déjà en plein doute depuis la nouvelle blessure de leur maitre à jouer, Peyton Manning. Son remplaçant au poste de quarterback, Kerry Collins, aura vécu un après-midi cauchemar du côté du Reliant Stadium. 3 sacks (dont 2 de la star Mario Williams) et 3 fumbles concédés qui auront fini d'achever les velléités offensives des Colts. Résultat: un 0 pointé à la mi-temps qui s'oppose à une attaque des Texans supersonique, pourtant privée de son meilleur running back, Arian Foster. Au final, une victoire de Houston 34-7, dans le sillage du coureur remplaçant Ben Tate, auteur de 116 yards et un TD. Peut-être enfin la bonne saison des Texans dans leur première quête de playoffs, au vu de l'état de santé de l'AFC Sud. Après la gueule de bois de l'après-Manning, les Colts devront eux arrêter les frais en deuxième semaine en recevant les Cleveland Browns. LE JOUEUR : Cameron Newton (Carolina Panthers) Premier choix de la dernière draft, Cameron Newton se savait épié à l'occasion de ses débuts NFL sur la pelouse des Arizona Cardinals. Et force est de constater que le nouveau quarterback des Panthers s'est distingué. 24 passes complétées sur 37, 422 yards et 2 TDs pour le dernier meilleur joueur universitaire. Insuffisant pour permettre à son équipe de s'imposer (défaite au final 21-28) mais suffisant pour faire taire ses nombreux détracteurs, à l'heure du retour en forme attendu de Carolina, après une saison 2010 galère. Avec cette perf', l'ancien quarterback d'Auburn efface par la même le précédent record de yards pour un rookie sur une première semaine, détenu jusque-là par un certain ... Peyton Manning. Pas vraiment assez pour contenter le nouveau n°1 des Panthères. "Je n'avais plus perdu un match depuis le lycée. Alors quel sentiment devrais-je avoir ? Je ne peux pas me satisfaire de quoique ce soit après une défaite." Prochain rendez-vous pour la bande de "Cam" ... les Green Bay Packers, champions en titre ! LA STAT : 2 2, comme le nombre de touchdowns sur retours de coups de pied marqués dans la même rencontre, par le receveur des San Francisco 49ers, Ted Ginn Jr. L'ancien joueur des Dolphins a mis un terme aux derniers espoirs des Seattle Seahawks ce dimanche en inscrivant dans le dernier quart-temps deux retours consécutifs de 102 et 55 yards, pour le succès final des siens 33-17. L'homme est d'ailleurs coutumier du fait puisqu'il avait déjà réalisé pareille performance en 2009 sous le maillot de Miami, face aux New York Jets, égalant un record datant de 1967. Pour situer un peu plus la prestation, Ted Ginn Jr. est le tout premier joueur de l'histoire à réaliser 2 touchdowns sur retours de coups de pied dans le même quart-temps. "J'ai eu l'occasion de montrer de quoi j'étais capable et c'est ce que j'ai fait, a commenté l'ancien joueur d'Ohio State. Généralement, on voit beaucoup ce genre d'actions dans les jeux vidéos, mais ça reste assez rare dans la vraie vie." LA PHRASE : "Simplemement génial d'avoir Tom Brady à nos côtés", Danny Woodhead, running back des New England Patriots Voir Tom Brady performer n'est plus vraiment une surprise. Pourtant, c'est un nouveau récital qu'a servi le quarterback des Patriots sur le terrain de Miami lundi soir. 32 passes complétées vers 8 joueurs différents et un total de 517 yards à la passe, cinquième plus gros score de l'histoire de la Ligue, et nouveau record au cours d'un Monday Night. L'ancienne star de Michigan aura également écoeuré les Dolphins avec 4 passes de touchdown, dont une de 99 yards à destination de Wes Welker pour définitivement sceller la rencontre (38-24). "En réalité, ma passe ne faisait que 25 yards, donc techniquement c'est Wes qui fait tout le travail", a préféré nuancer avec le sourire le QB des Pats. Toujours est-il qu'avec une prestation de cet acabit, Brady et les siens ont envoyé un premier message à leurs futurs adversaires de conférence, les New York Jets en premier lieu, vainqueurs face à Dallas dans les dernières secondes (27-24).