Des sourires pour finir

  • A
  • A
Des sourires pour finir
Partagez sur :

NATATION - Le relais 4x50 mètres et Alexianne Castel ont apporté deux nouvelles médaille d'or, dimanche, lors de la dernière journée de l'Euro en petit bassin.

Le relais 4x50 mètres nage libre et Alexianne Castel sur 200 mètres dos, ont apporté deux nouveaux titres à la France, dimanche lors de la dernière journée des championnats d'Europe en petit bassin à Istanbul. Les Bleus repartent de Turquie avec six titres.La dernière médaille remportée par les Bleus l'a été sur l'ultime course de ces championnats, le relais 4x50 mètres où Amaury Leveaux, Jérémy Stravius, David Maitre et Frédérick Bousquet se sont couverts d'or, confirmant ainsi le titre obtenu en 2008. Une performance de choix pour le relais tricolore, qui arrivait avec la pression mise l'an passé par le triomphe de la bande à Bernard à Rijeka. En l'absence du champion olympique du 100 mètres, qui a souhaité prendre un peu de recul sur la compétition, Leveaux a endossé le rôle du taulier pour mettre ses partenaires, Stravius et Maitre, moins expérimentés que lui, dans les meilleures dispositions, signant un 20"53 dans le premier relais. Mais c'est bien Frédérick Bousquet qui a fait la différence dans cette course. Battu en individuel, par l'Allemand Johannes Dietrich sur le 50 mètres papillon, où il n'a pu prendre que la médaille d'argent en 22"17 (record de France de Leveaux effacé au passage), le nageur de Marseille a pu se transcender pour briller en relais, comme Leveaux avait su le faire vendredi. Bousquet a signé un dernier relais canon, en 20"32, qui a permis aux Français de remonter les Croates a qui la victoire semblait promise après 150 mètres. A l'arraché, c'est bien la France qui décroche l'or en 1'22"96, devant la Croatie (1'23"18) et l'Italie (1'23"64).En retrait des messieurs à Pékin et à Rome, les Françaises ont retrouvé le sourire à Istanbul. Après les titres d'Aurore Mongel sur le 200 mètres papillon jeudi et de Coralie Balmy sur le 400 mètres samedi, c'était au tour d'Alexianne Castel, dimanche, de décrocher l'or. Vice-championne d'Europe sur la distance l'an passé à Rijeka, la néo-calédonienne de 19 ans a grandi pour monter d'une marche sur le 200 mètres dos en améliorant au passage son record personnel (2'02"67 contre 2'02"91).