Des Nuggets bien croquants

  • A
  • A
Des Nuggets bien croquants
Partagez sur :

NBA - Les Nuggets, porté par les 41 points de JR Smith, ont disposé des Hawks, mercredi lors de l'affiche NBA de la soirée (124-104).

Les Nuggets, porté par les 41 points de JR Smith, ont disposé des Hawks, mercredi lors de l'affiche NBA de la soirée (124-104). De son côté, les Spurs de Tony Parker subissent un nouveau revers face à Portland (94-98).LE MATCH : Nuggets – Hawks 124-104Défait lors de ses deux dernières sorties, à la Nouvelle-Orléans et à Memphis, Denver a repris cette nuit ses bonnes habitudes domestiques, en tombant devant son public une franchise d'Atlanta qui elle venait de s'imposer sur le parquet de Minnesota. Seulement entre les Timberwolves et des Nuggets qui n'ont plus fauté dans leur salle depuis bientôt un mois, il y a cette saison un monde. Un écart de 13 rangs désormais au sein de la conférence Ouest, Denver ayant profité de son succès du soir pour revenir à hauteur de Dallas, jusqu'alors seul dauphin des Los Angeles Lakers.Pour en arriver à un résultat si probant, dans le score notamment (124-104), les Nuggets n'ont jamais véritablement souffert devant les Hawks. Déjà crédités de 10 longueurs d'avance à l'issue de la première période (34-24), les hommes de George Karl se sont ensuite appliqués à préserver leur marge, avant d'enfoncer le clou dans l'acte final (32-22). Ce, avec l'appréciable contribution d'un JR Smith intenable hors de la raquette et auteur de 41 points en une demi-heure, à 10 sur 17 au shoot primé. Le tout avec la bénédiction du taulier Carmelo Anthony (24 points pour sa part). Une belle revanche alors que Denver avait sombré à Atlanta début novembre (125-100)...LES FRANÇAIS :Impuissant, comme son compère Tim Ducan pourtant auteur de 24 points et 11 rebonds cette nuit, Tony Parker l'a été contre Portland (94-98). Lancés par une série de trois victoires, les Spurs se sont heurtés à des Blazers intraitables malgré l'absence de Brandon Roy, parfaitement suppléé pour l'occasion par un Jerryd Bayless pointé à 41 unités en 31 minutes. Avec un honorable 7 sur 9 au tir, le meneur français de la franchise texane est lui resté trop discret pour soutenir la comparaison. Il s'en tire tout de même au final avec 16 points, 3 rebonds et 4 passes en 37 minutes.Dans le même temps, Mickaël Pietrus a lui connu le succès avec Orlando, contre Houston (102-87), mais n'a pas franchement brillé du haut de ses 6 points, 2 rebonds et 1 passe en près de 25 minutes sur le parquet. Preuve en est l'écot de Johan Petro lors du succès des Nuggets sur les Hawks (124-104), à peine moindre en dépit d'un temps de jeu réduit à deux minutes (2 points, 2 rebonds).