Des leaders très solides

  • A
  • A
Des leaders très solides
@ Montage MAXPPP
Partagez sur :

LA LIGUE 1 EN UN CLIC - L'OM bat Bordeaux (2-1), Paris s'offre Sochaux (2-1). Lille reste leader.

L'OM sans convaincre. Marseille a gagné mais Marseille n'a pas brillé. Une reprise assurée pour le premier but d'André-Pierre Gignac au Stade Vélodrome et un plat du pied de Brandao, et puis c'est tout. Après leur élimination en Coupe de France contre Evian-Thonon (3-1), les hommes de Didier Deschamps devaient se reprendre. C'est chose faite. Mais pour espérer conserver leur titre, l'OM devra faire beaucoup mieux. A lire : L'OM repart de l'avant

Lille solide leader. Après un but refusé injustement aux Niçois, les Lillois ont mis progressivement leur jeu en marche. Après Gervinho, Moussa Sow a inscrit son 15e but de la saison. Les Nordistes ont parfaitement géré la trêve. Avec cette nouvelle victoire (2-0) à Nice, le LOSC affiche très clairement ses ambitions : le titre. Ses adversaires directs sont prévenus. A lire :Lille évite le piège.

La "madjer" de Gervinho. De plus en plus d’attaquants tentent ce geste. Quand il est réussi, les photographes peuvent immortaliser le moment. Une petite talonnade décroisée qui rappelle celle de son créateur Rabah Madjer. En 1987, cet attaquant algérien avait réussi ce geste magnifique avec le FC Porto en finale de Coupe des clubs champions.

Le PSG, Lyon et Rennes ne lâchent rien. Les trois poursuivants du leader Lillois n’ont pas abdiqué lors de cette 20e journée. Lyon s’est imposé très facilement (3-0) contre Lorient. Le PSG n’a rien lâché contre une belle équipe de Sochaux (2-1). Enfin, Rennes s’est baladé face à Arles-Avignon (4-0). La course au titre va être très serrée jusqu’à la fin du championnat. Marseille, qui reçoit Bordeaux dimanche est prévenu. Le moindre faux pas pourrait leur coûter très cher.

Paris a la "gnaque". Le PSG ne veut plus perdre des points au Parc. Après l’ouverture du score des Sochaliens, les Parisiens se sont très vite repris. A la hargne de Mamadou Sakho s’est ajouté le réalisme de Ludovic Giuly. Avec cette victoire (2-1), le PSG s’accroche très solidement à sa deuxième place. A lire : Paris, à l'essentiel

Sakho, 930

© MAXPPP

Le marquage à la culotte. Les jeunes joueurs de foot apprennent ce geste dès leurs premiers matches. Sur le bord de la touche, leur entraîneur hurle ces quelques mots : "le marquage à la culotte, les gars !" En défense, la marche à suivre est simple : ne pas lâcher le moindre centimètre à son adversaire. Un conseil que n’ont certainement pas bien retenu les Sochaliens. Avec neuf buts encaissés sur corner, c’est la plus mauvaise équipe de Ligue 1 dans cet exercice.

Lyon enchaîne. Le début de championnat a été très dur pour les Lyonnais. Mais, comme beaucoup de grandes équipes, l’OL a su relever la tête. Avec ce nouveau succès (3-0) contre Lorient, les hommes de Claude Puel ont signé leur 13e match consécutif sans défaite. Des résultats très encourageants à quelques semaines des quarts de finale de la Ligue des champions. A lire : Lyon a encore de l'appétit

Les bijou de Gomis . Beaucoup de fans de foot lui reprochent encore son Euro 2008 catastrophique. Après son transfert de Saint-Etienne à Lyon à l’été 2009, Bafetimbi Gomis ne s’est pas préoccupé des critiques. Il a inscrit 14 buts la saison passée et cette année, il continue sur le même rythme. Contre Lorient (3-0), la "panthère" a encore frappé. Sur le premier but lyonnais, il reçoit le ballon et ne se pose aucune question. Sans même regarder le but, il décoche une grosse frappe du gauche pour tromper Fabien Audard. Gomis finira même la soirée en inscrivant un deuxième but de la tête juste avant sa sortie. A lire : Cet OL a tout pour plaire

Le retour de Jelen. Absent depuis le 19 septembre dernier, l’attaquant polonais Ireneusz Jelen a signé son grand retour en Ligue 1. Blessé au genou depuis plus de trois mois, le buteur fétiche d'Auxerre n'a pas marqué contre Monaco mais réussi de jolis enchaînements. Les Bourguignons ont bien tenu le point du match nul (1-1) contre des Monégasques revanchards.

Des échauffourées à Toulouse. Une centaine de supporteurs du TFC et de Nancy se sont affrontés aux abords du Stadium de Toulouse deux heures avant le coup d’envoi. Après des insultes entre les deux camps, les coups ont fusé. Les CRS ont été obligés d’intervenir, dispersant les deux groupes à l'aide de gaz lacrymogènes. Sur le terrain, il ne s’est pas passé grand-chose mais les Toulousains ont assuré l’essentiel en gagnant (1-0).