Des gommes à l'essai

  • A
  • A
Des gommes à l'essai
@ Reuters
Partagez sur :

F1 - Pirelli, nouveau manufacturier unique en F1, prépare son retour dans la discipline reine.

F1 - Pirelli, nouveau manufacturier unique en F1, prépare son retour dans la discipline reine. Engagé en Formule 1 entre 1950 et 1958, puis de 1981 à 1986 et enfin entre 1989 et 1991, Pirelli est de retour au plus au niveau de la course automobile. En concurrence avec le britannique Avon et surtout avec le français Michelin, son plus farouche adversaire, le fabricant italien de pneumatiques a été choisi par la F.I.A. pour remplacer Bridgestone, qui avait annoncé son départ à la fin 2009 pour des raisons financières. Le contrat ainsi signé courre sur trois saison 2011, 2012 et 2013. Depuis l'officialisation de l'annonce, le 23 juin dernier, l'usine de Milan n'a cessé de travailler sur la réalisation de la future enveloppe à destination des 24 monoplaces de la grille de départ. Pour cela, la firme italienne pouvait compter sur sa grande expérience de la course automobile à travers son engagement dans d'autres disciplines comme le WRC, les courses d'endurance ou encore les courses de tourisme. Mercedes joue le jeu Une fois la structure du pneu produite, reste à la tester sur la piste. C'est le travail sur lequel s'attèle un pilote bien connu du paddock : Nick Heidfeld. Pilote expérimenté, il a conduit de nombreuses monoplaces (Prost, Sauber, Jordan, BMW) durant sa carrière riche de 167 départs dans les années 1990. Depuis 2009, il s'était engagé sur trois ans avec Mercedes pour être leur pilote essayeur attitré. Toujours sous contrat, Nick Heidfeld a été libéré au profit de Pirelli par la firme de Stuttgart qui montre à cette occasion un bel esprit sportif. Car il y avait, d'une certaine manière, urgence à trouver l'homme de la situation. Le gros de son travail consistera à trouver les derniers réglages pour les quatre types de pneus dont deux seront présentés à chaque course. Pour ce faire, le pilote allemand s'installera à bord d'une Toyota TF109, voiture récente et techniquement proche des monoplaces actuellement en course. Après avoir étrenné les gommes sur le Mugello, Jerez, Monza et le Castellet pour une série de test, les écuries, de leur côté, auront l'opportunité de procéder à leurs premiers essais sur la piste d'Abu- Dhabi, dès le dernier tour du dernier Grand Prix de la saison, le 14 novembre prochain.