Des éclairs dans la nuit

  • A
  • A
Des éclairs dans la nuit
Partagez sur :

Les rois du sprint sont à l'honneur, alors qu'ont lieu en cette fin de semaine les championnats américain et jamaïcain d'athlétisme. Trois billets pour les Mondiaux seront distribués à Eugene, où Tyson Gay cherchera à confirmer qu'il est l'homme en forme cette saison, et à Kingston, où Usain Bolt assistera en spectateur à un 100 m qui s'annonce incroyablement relevé.

Les rois du sprint sont à l'honneur, alors qu'ont lieu en cette fin de semaine les championnats américain et jamaïcain d'athlétisme. Trois billets pour les Mondiaux seront distribués à Eugene, où Tyson Gay cherchera à confirmer qu'il est l'homme en forme cette saison, et à Kingston, où Usain Bolt assistera en spectateur à un 100 m qui s'annonce incroyablement relevé. Bienvenue dans des pays où Christophe Lemaitre n'aurait qu'une maigre chance de décrocher son billet pour les Mondiaux: les Etats-Unis et la Jamaïque. Avec une marque établie à 9"95, le recordman de France du 100 m aurait ainsi beaucoup de mal à exister dans ces nations reines du sprint, qui vont voir leurs meilleurs athlètes s'affronter de jeudi à dimanche à l'occasion des championnats nationaux, organisés à Eugene dans le cas des Etats-Unis, et à Kingston dans celui de la Jamaïque. En jeu, de précieux sésames pour les Mondiaux de Daegu, programmés du 27 août au 4 septembre prochain en Corée du Sud. Si l'athlétisme dans toute sa diversité sera à la fête, la distance reine, le 100 m, retiendra une nouvelle fois l'attention, que ce soit dans l'Oregon ou dans la cité chère à Bob Marley. Car même en l'absence de l'homme le plus rapide du monde, Usain Bolt - exempté - ces sélections promettent. La nature même de leur formule - trois tickets seront disponibles, aucun repêchage possible comme l'avait expérimenté à ses dépens Tyson Gay sur 200 m en 2008, l'Américain manquant les JO après une chute en quart de finale des "trials" - promet un sacré spectacle, durant lequel la résistance à la pression sera soumise à rude épreuve. Amputé de Bolt, le 100 m jamaïcain n'en restera pas moins très alléchant, avec cinq sprinteurs qui ont couru sous les 10" en 2011. Les espoirs Yohan Blake (9"95 cette saison), Nickel Ashmeade (9"96) tenteront de jouer les trouble-fête face aux anciens que sont Asafa Powell (9"93), Nesta Carter (9"92) et Steve Mullings (9"80), vainqueur le 11 juin dernier du meeting de New York devant un certain Tyson Gay. L'Américain, auteur de la meilleure performance mondiale de l'année en 9"79, cherchera lui à mater la concurrence représentée par Mike Rodgers (9"85) et le revenant Justin Gatlin (9"97). Autant d'étoiles filantes qui brilleront dans la nuit de vendredi à samedi...