Des croix gammées au Parc

  • A
  • A
Des croix gammées au Parc
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - Le PSG a porté plainte contre des auteurs de croix gammées au Parc des Princes.

LIGUE 1 - Le PSG a porté plainte contre des auteurs de croix gammées au Parc des Princes.À la veille de la finale de la Coupe de France qui l'opposera à Monaco, samedi soir, au Stade de France, le PSG a vécu une nouvelle journée agitée, vendredi. Vingt-quatre heures après l'annonce de la dissolution de cinq groupes de supporters parisiens - deux du kop de Boulogne et trois du virage Auteuil -, des incidents ont eu lieu dans la matinée de vendredi entre des membres de la Grinta et des Authentiks - deux associations apparentées Auteuil - venus récupérer du matériel dans leur local du Parc des Princes. Une croix gammée, avec l'inscription "PSG fachos" a été peinte en rouge sur les murs du local. Ces évènements ont provoqué quelques heurts entre la trentaine de supporters présents et le personnel du club, nécessitant l'intervention de la police qui a relevé les identités de quatre personnes qui pourraient ensuite être poursuivies.Le PSG, qui avait vérifié l'identité des supporters avant de les laisser entrer, a porté plainte contre les auteurs de ces dégradations. Ces inscriptions en forme d'accusations sont à lire à l'aune des reproches effectués par ces associations de supporters à la direction du PSG. Après les incidents qui avaient émaillé l'avant-match entre le PSG et l'OM le 28 février dernier et causé la mort de Yann Lorence, un habitué du kop de Boulogne, les associations d'Auteuil avaient tancé le PSG et son président, Robin Leproux, l'accusant de n'avoir "pas eu un mot pour soutenir ses innombrables abonnés victimes de cette ratonnade géante et préméditée". La troisième association d'Auteuil, les Supras, avaient déjà débarrassé leur local avant la date fixée par le club, à savoir ce vendredi. Les trois (ex-)associations ont annoncé qu'elles iraient soutenir le PSG, samedi soir, au Stade de France...