Des Bleus satisfaisants

  • A
  • A
Des Bleus satisfaisants
Partagez sur :

A l'occasion d'une victoire tricolore face à la République centrafricaine (110-64) dans le cadre d'un stage de huit jours à Vichy, Vincent Collet en a profité pour peaufiner sa liste de joueurs amenés à disputer le tour de qualification additionnel à l'Euro dans deux semaines.

A l'occasion d'une victoire tricolore face à la République centrafricaine (110-64) dans le cadre d'un stage de huit jours à Vichy, Vincent Collet en a profité pour peaufiner sa liste de joueurs amenés à disputer le tour de qualification additionnel à l'Euro dans deux semaines.Privée de Mickaël Pietrus, Laurent Foirest ou encore Mickaël Gelabale, autant d'éléments qui pouvaient prétendre à épauler les Bleus dans leur tentative ultime de qualification pour le prochain Euro (à partir du 5 août face à l'Italie et à la Finlande lors du 1er tour), l'équipe de France n'en a pas moins bouclé une semaine de stage intéressante, dimanche, à Vichy. Face à la République centrafricaine ce week-end, Vincent Collet, au-delà de l'écrasante et logique victoire de ses hommes (110-64), a dû trouver quelques motifs de satisfaction. A commencer par la prestation de Nicolas Batum qui a brillé en tant que deuxième arrière. Outre Tony Parker, égal à lui-même, Ronny Turiaf, auteur de 10 points dans le seul troisième quart-temps, Boris Diaw et Florent Pietrus, très impliqués, Nando De Colo est également sorti du lot lors du dernier acte vichyssois. A un point tel que le néo-Valencian a fini meilleur marqueur de la rencontre avec 15 unités au compteur. Et que dire de Joakim Noah qui s'est illustré pour sa première apparition dans le groupe France ?Une liste ramenée à 14 joueursAppelé à rallier Chicago après le tournoi de Strasbourg qui verra les Bleus affronter l'Autriche, la Belgique et la République tchèque en fin de semaine, le Bull ne sera pas des confrontations décisives face à l'Italie et la Finlande. Une perte manifeste pour Vincent Collet qui a par ailleurs choisi dimanche de se séparer du meneur orléanais Aldo Curti, légèrement blessé à la cuisse, mais également de son coéquipier Ludovic Vaty, histoire d'alléger le secteur intérieur.Désormais à la tête d'une sélection de 14 joueurs, le stratège rhodanien a encore deux noms à barrer dans sa liste. Ali Traoré, au profil ambidextre, constitue un atout non négligeable pour l'équipe de France, Alexis Ajinca et Johan Petro, en tant que pivots potentiels, se trouvent probablement en ballottage à l'heure qu'il est. Le tournoi de Strasbourg devrait permettre à Vincent Collet de trancher.