Des Bleus peu reluisants

  • A
  • A
Des Bleus peu reluisants
@ Maxppp
Partagez sur :

VOLLEY - L'équipe de France s'est inclinée face à la Chine en Ligue Mondiale.

VOLLEY - L'équipe de France s'est inclinée face à la Chine en Ligue Mondiale.La victoire, la première dans cette Ligue Mondiale, de l'équipe de France acquise vendredi soir contre la Chine annonçait un lendemain qui chante. Que nenni. Vingt-quatre heures après leur belle prestation (3-0), les Bleus ont coulé à pic contre le même adversaire pour leur deuxième rencontre de la troisième journée disputé à Saint-Denis de la Réunion. Un revers logique (16-25, 25-22, 25-22, 25-22) contre un adversaire valeureux mais pas classé parmi les meilleures équipes du monde qui pose forcément question à trois mois du Mondial italien (25 septembre-10 octobre), le grand rendez-vous de l'année. Cette Ligue Mondiale, pour laquelle les Bleus peuvent déjà ce soir tirer un trait sur la phase finale avec un seul succès en six matches, est censée préparer la grande échéance de l'automne. Les résultats bruts ne sont pas ce après quoi court le sélectionneur Philippe Blain qui pratique une large revue d'effectif depuis le début de l'épreuve. Comme hier, Guillaume Samica, pourtant l'un des leaders des vice-champions d'Europe, n'a pas foulé le parquet. A contrario, Antonin Rouzier a repris sa place de titulaire en pointe à la place d'un Romain Vadeleux qui avait bien assuré vendredi soir. Le premier set a fait croire que les Français allaient mater une deuxième fois les Chinois, il ne s'agissait que d'une illusion. Contre des adversaires plus précis que lors du premier match, les partenaires d'Oliver Kieffer se sont eux montrés trop approximatifs pour espérer quoi que ce soit. Les trois manches suivantes ont mis en lumière leurs lacunes actuelles, et notamment un déchet bien trop important en attaque (48 sur 101). A mi-épreuve, l'équipe de France, loin derrière la Serbie et l'Italie, doit tirer un premier bilan pour rebondir lors des six rencontres restantes. D'autant que le week-end prochain à Bercy, les Italiens, à la lutte avec les Serbes pour la première place, ne viendront pas en touristes.