Des Bleus à minima

  • A
  • A
Des Bleus à minima
Partagez sur :

L'équipe de France s'est imposée ce vendredi à Lyon face à la Turquie (1-0), grâce à un but inscrit par Karim Benzema sur penalty. Face à une équipe réduite à dix à la 38e, les Bleus auront maîtrisé leur sujet et se sont créés de nombreuses occasions sans pour autant réussir à concrétiser leurs offensives.

L'équipe de France s'est imposée ce vendredi à Lyon face à la Turquie (1-0), grâce à un but inscrit par Karim Benzema sur penalty. Face à une équipe réduite à dix à la 38e, les Bleus auront maîtrisé leur sujet et se sont créés de nombreuses occasions sans pour autant réussir à concrétiser leurs offensives.Une victoire avant les vacances. Après son succès sur la Turquie (1-0), l'équipe de France s'est évitée une crise qui aurait largement alimenté l'actualité durant les prochaines semaines. Hors-sujet face au Nigéria (0-1), les Bleus se sont en effet rassurés ce vendredi à Lyon avec une victoire finalement méritée. Le résultat reste néanmoins à nuancer puisque les hommes de Fatih Terim auront joué cinquante minutes en infériorité numérique, ce qui a laissé aux Tricolores le contrôle du ballon sans pour autant leur permettre de marquer sur action de jeu.La première mi-temps des Bleus ne restera d'ailleurs pas dans les annales avec une domination globale mais une finition désespérément absente. Ainsi, si Florent Malouda (2e), Karim Benzema (11e) et Nicolas Anelka (32e) tentent bien leur chance, le ballon fuit le cadre de Volkan. Les Turcs, de leur côté, joue pleinement leur chance à l'image de cette frappe trop croisée de Tuncay (33e). C'est finalement sur un coup du sort que les Bleus vont débloquer la rencontre. Nicolas Anelka élimine le portier turc mais s'effondre ensuite en essuyant un tacle coupable d'Üzülmez, en position de dernier défenseur. Le défenseur se voit donc expulsé, sévèrement au vu du caractère amical de ce match, et Karim Benzema en profite pour marquer son sixième but sous le maillot frappé du coq (1-0, 38e).Des fumigènes et des trombes d'eau pour finirRaymond Domenech, satisfait de ses joueurs à la mi-temps, opère tout de même quelques changements offensifs avec les entrées d'André-Pierre Gignac, Sidney Govou et Franck Ribéry. Ce dernier se montre d'ailleurs virevoltant d'entrée et se procure d'ailleurs la meilleure occasion des Bleus. Mais le Munichois voit finalement sa reprise instantanée dans la surface repoussée par le gardien turc, auteur d'une superbe parade sur sa ligne (75e). Le jeu est ensuite interrompu en raison de quelques fumigènes lancés par les supporters turcs, ce qui oblige M. Gräfe à stopper le match quelques minutes avant de relancer les 21 acteurs sous des trombes d'eau. Une frappe de Govou sur la barre (88e) et une tête de Jean-Alain Boumsong (91e) plus tard, les Tricolores étaient en vacances. Malgré la victoire, les hommes de Raymond Domenech devront néanmoins se montrer plus réalistes dans la dernière ligne droite qui doit les mener en Afrique du Sud à l'été 2010.