Des Bleues bien loties

  • A
  • A
Des Bleues bien loties
Partagez sur :

L'équipe de France a hérité d'un groupe largement à sa portée, samedi, lors du tirage au sort du tour principal du Mondial 2011, qui se déroulera du 2 au 18 décembre prochain, au Brésil. Les Bleues affronteront ainsi la Roumanie, le Brésil, le Japon, Cuba et la Tunisie, et ont toute les cartes en main pour bien démarrer leur compétition.

L'équipe de France a hérité d'un groupe largement à sa portée, samedi, lors du tirage au sort du tour principal du Mondial 2011, qui se déroulera du 2 au 18 décembre prochain, au Brésil. Les Bleues affronteront ainsi la Roumanie, le Brésil, le Japon, Cuba et la Tunisie, et ont toute les cartes en main pour bien démarrer leur compétition. La route semble dégagée. A l'heure d'aborder les championnats du monde, du 2 au 18 décembre prochain, au Brésil, l'équipe de France va pouvoir se permettre une lente montée en puissance. Après le tirage au sort des poules du tour principal, qui a eu lieu samedi, les filles d'Olivier Krumbholz ont effet hérité d'un groupe assez exotique, plutôt largement à leur portée. Ainsi, les Bleues affronteront le Japon, le Brésil, la Tunisie, Cuba et la Roumanie pour finir. Face à des équipes - hormis les Roumaines, troisièmes du dernier Euro - qui ne disposent d'aucune référence au niveau international, la qualification pour le tour suivant semble déjà acquise. Toutefois, il sera forcément intéressant d'aller chercher la première place, lors du dernier match face à la Roumanie, pour s'offrir un tirage facile en huitièmes de finale. "Certes, il est vrai que ce tirage est assez favorable, reconnaît Olivier Krumbholz dans un communiqué de la Fédération. Nous connaissons bien évidemment les qualités de l'équipe roumaine. Après, le Brésil fait partie d'un des favoris du Mondial puisqu'ils seront au complet avec une bonne équipe et chez eux, portés par leur public. La Tunisie et le Japon sont deux équipes qui jouent bien également. Il reste Cuba que nous avons déjà rencontré en 1999. Maintenant, il ne faut pas s'arrêter à ce groupe. L'important est surtout de savoir avec quelles équipes nous pourrions croiser en huitièmes de finale". Les Tricolores croiseront en effet avec la poule D (Suède, Danemark, Croatie, Argentine, Côte d'Ivoire, Uruguay), et, en prenant la première place, éviteraient certainement de croiser le fer avec une nation européenne avant les quarts de finale. Une fois dans le Top 8, il sera alors temps de passer aux choses sérieuses, pour tenter d'aller chercher la médaille d'or, que les vice-championnes du monde en titre ont laissé échapper de peu, il y a deux ans, en Chine.