Derrien: "M. Lannoy n'était pas bien placé"

  • A
  • A
Derrien: "M. Lannoy n'était pas bien placé"
Partagez sur :

Consultant pour Sports.fr, Bruno Derrien revient sur les faits marquants de la 34e journée de Ligue 1. L'ancien arbitre international revient notamment sur le but valable refusé à Loïc Rémy, dû selon lui à un mauvais placement de M. Lannoy. Un arbitre qui en revanche a bien fait de ne pas siffler penalty, après la main de Cris dans la surface.

Consultant pour Sports.fr, Bruno Derrien revient sur les faits marquants de la 34e journée de Ligue 1. L'ancien arbitre international revient notamment sur le but valable refusé à Loïc Rémy, dû selon lui à un mauvais placement de M. Lannoy. Un arbitre qui en revanche a bien fait de ne pas siffler penalty, après la main de Cris dans la surface. Bruno, ce fut un week-end calme, hormis ce match OL-OM, et notamment ce but valable refusé à Loïc Rémy... Oui, il y avait but, tout le monde l'a vu. Je voudrais surtout parler du placement de l'arbitre sur ce coup. Là-dessus, c'est comme pour les mains, on a des consignes franco-françaises sur les placements et déplacements des arbitres, qui ne correspondent pas aux consignes de la Fifa. A mon époque, on courrait en diagonales ondulées. On n'allait pas vers l'assistant, on était décalé sur la gauche. On prenait l'opposé. Là, M. Lannoy est axial et il est masqué. Après il est bien placé sur le penalty sifflé pour l'OL, car il est bien dans la diagonale. Juste après son but refusé, Loïc Rémy est signalé hors-jeu, alors qu'il ne l'était pas... Oui. Pourtant, ces derniers temps, je trouvais qu'il y avait des progrès de fait. Souvent sur ces actions, on laisse filer l'attaquant. La prise de risque était plus fréquente. Il y a enfin cette main de Cris dans la surface... Sur cette action, je suis plus circonspect. Il saute, il est un peu tenu par un Marseillais. Il y a un duel aérien, et quand vous sautez, vous ne pouvez pas sauter les mains dans le dos, pour garder l'équilibre. Je ne vois pas de mouvement du bras volontaire. Pour moi, il a bien fait de ne pas siffler. Revenons également sur ce coup franc pas forcément évident sur Gervinho, qui amène le but d'Eden Hazard lors de Nancy-Lille (0-1)... Il n'y a pas grand-chose, mais on en parle car il y a but derrière. Des fautes comme ça, on peut en siffler plusieurs dans le match. Mais quand il y a but derrière, on revient dessus et on analyse la faute.