Derrien: "Le geste de Spahic est inacceptable"

  • A
  • A
Derrien: "Le geste de Spahic est inacceptable"
Partagez sur :

Consultant pour Sports.fr, Bruno Derrien revient sur l'arbitrage d'une 17e journée de Ligue 1 animée. L'ancien arbitre international donne son avis sur les gestes qui ont émaillé le week-end, de l'expulsion de Mbia aux gestes violents de Spahic et Doumbia, finalement signalés par la Ligue ce lundi.

Consultant pour Sports.fr, Bruno Derrien revient sur l'arbitrage d'une 17e journée de Ligue 1 animée. L'ancien arbitre international donne son avis sur les gestes qui ont émaillé le week-end, de l'expulsion de Mbia aux gestes violents de Spahic et Doumbia, finalement signalés par la Ligue ce lundi. Bruno, commençons tout d'abord par ce match Auxerre-Marseille. Y avait-il penalty sur Quercia, l'action s'étant également soldée par un carton rouge pour Mbia ? Quand on voit l'action en direct, c'est vrai qu'on a l'impression que c'est très juste, ric-rac, à la limite de la surface. En direct donc, rien de choquant. Par contre, lorsque l'on voit le ralenti, on s'aperçoit que la faute est en dehors de la surface. La bonne décision aurait donc été de siffler coup franc et de sortir un carton rouge. Car la faute en elle-même existe et Mbia enraye une action de but. La règle est claire dans ce cas : carton rouge. Quercia avait passé le joueur, est entre les deux défenseurs et va se présenter face au gardien. La règle est claire. Voilà un exemple tout de même où, avec ce doute sur l'endroit de la faute, la vidéo pourrait nous être utile. Ce qui a vraiment posé problème est que M.Fautrel met 1 minute 30 à se décider et sortir le carton rouge. C'est l'assistant qui lui signifie et lui rappelle que siffler penalty implique un carton rouge. D'où cette lenteur qui a créé la frustration. Dans le même match, M. Fautrel ne siffle pas penalty sur Lucho face à Chafni... Qu'en pensez-vous ? Lucho est bousculé, je pense qu'il y a penalty. Enfin sur l'action où Le Tallec prend un carton jaune sur un contact avec Mandanda, le coup de sifflet aurait pu être dans l'autre sens sans qu'il n'y ait scandale ou que ce soit choquant. Autre fait majeur dans cette 17e journée de Ligue 1, le geste de Spahic sur le Brestois Roux lors de Brest-Montpellier pour une faute que M. Buquet n'a pas souhaité sanctionner, qui plus est au coeur d'un match tendu... Ce coup de coude est inacceptable. Cela devait impliquer un carton rouge et un penalty. Le ballon est en jeu, la faute est commise à l'intérieur de la surface. Je me demande vraiment ce que fait l'assistant sur cette action. M.Buquet et son assistant sont pourtant bien placés, le tout dans un match visiblement heurté. J'imagine que Spahic ne va pas échapper à la commission de visionnage et donc de discipline. (ndlr : la LFP a confirmé ce lundi que l'arbitre avait rédigé un rapport complémentaire qui devrait aboutir à une sanction). "Les arbitres ne sont pas des voleurs" D'autant que Bordeaux-Rennes a également vu un geste dangereux avec cette semelle de Doumbia sur le Bordelais Plasil... Le Rennais ne méritait t-il pas plutôt d'être expulsé ? Oui, on assiste à une recrudescence des semelles sur les terrains, une pratique dangereuse qui peut faire très mal. Doumbia touche violemment le genou de Plasil pour un geste qui méritait clairement un carton rouge. Les arbitres ont été rappelés à l'ordre par la DNA là-dessus, sensibilisés sur le développement de ce geste. Probablement que M. Kalt se dit qu'il ne s'agit que de la deuxième minute avant de sortir le carton jaune. Cela confirme donc que les arbitres peuvent être moins sévères en début de rencontre afin de ne pas "tuer le match", une sorte de règle tacite ? Il n y a pas de règle là-dessus. Mais si c'est une agression délibérée, que ce soit à la 1ère ou à la 93e minute, les règles doivent être appliquées du début à la fin. Mais, bien sûr, le contexte du match joue. C'est le début, il s'agit d'une semelle et le joueur reprend sa place, cela joue... Évidemment, il ne faut malgré tout pas attendre qu'un joueur sorte du terrain sur blessure pour sanctionner. (ndlr : M.Kalt a également transmis un rapport complémentaire, la Ligue devant donc se pencher sur ce geste avant, éventuellement, de sanctionner Doumbia.) Enfin, au cours de cette journée chargée pour l'arbitrage, notons également ce but nancéien litigieux ainsi que la main de Bocanegra dans la surface lors de Monaco-Saint-Etienne ? A Nancy, le coup franc à l'origine du but est extrêmement sévère. Surtout si on ajoute que sur ce coup franc, le remiseur présent au second poteau (ndlr : Bérenguer) est en position de hors-jeu. Mais n'oublions pas que Nancy a été victime d'erreurs face à Bordeaux et Marseille. Cela tourne donc un peu pour eux. Sur la main de Bocanegra, avoir donné des consignes aux arbitres, les avoir transmis aux capitaines et entraîneurs avant le début de saison n'a abouti qu'à des doutes supplémentaires au lieu d'éclaircir les choses. Pour moi, toutes les mains ne sont pas sanctionnables, a fortiori dans la surface de réparation. Quand le ballon arrive malencontreusement sur une main, sans mouvement, cela ne vaut pas penalty. Sur Bocanegra, l'absence de penalty ne me choque donc pas. Précisons pour finir que les arbitres ne sont pas des voleurs. Attention aux mots utilisés. Ils peuvent se tromper, en toute bonne foi mais ce ne sont pas des voleurs. Modérons nos propos !