Dernière répétition pour les Bleus

  • A
  • A
Dernière répétition pour les Bleus
Partagez sur :

C'est ce week-end que l'équipe de France de ski alpin disputera sa dernière manche de Coupe du monde avant les Mondiaux de Garmisch-Partenkirchen prévus la semaine prochaine. Les filles seront déjà en Allemagne, à Arber-Zwiesel, pour un slalom vendredi et un géant samedi, alors que l'équipe masculine sera en Autriche, à Hinterstoder, pour disputer un Super G samedi et un Géant dimanche.

C'est ce week-end que l'équipe de France de ski alpin disputera sa dernière manche de Coupe du monde avant les Mondiaux de Garmisch-Partenkirchen prévus la semaine prochaine. Les filles seront déjà en Allemagne, à Arber-Zwiesel, pour un slalom vendredi et un géant samedi, alors que l'équipe masculine sera en Autriche, à Hinterstoder, pour disputer un Super G samedi et un Géant dimanche. Le grand rendez-vous de l'hiver approche. C'est mardi prochain que débuteront les championnats du monde de ski alpin 2011 à Garmisch-Partenkirchen. La première semaine prochaine sera consacrée aux épreuves de vitesse (Super G, descente) et aux combinés (descente et slalom). Ce n'est qu'à partir du jeudi 17 février que débuteront les épreuves techniques (slalom, slalom Géant), dans lesquelles les Français auront le plus de chances de médailles. En attendant un éventuel podium mondial, les Tricolores engagés sur les épreuves techniques disputent ce week-end une manche de Coupe du monde. Après avoir cumulé les places d'honneurs depuis le début de la saison, Nastasia Noens tentera de confirmer vendredi lors du slalom d'Arber-Zwiesel, en Allemagne, son podium obtenu à Flachau lors de la dernière manche. De son côté, Sandrine Aubert, qui a connu un début d'hiver délicat, a redressé la barre en Autriche en terminant huitième. L'Iséroise tentera de rester sur la même bonne dynamique en Bavière afin de faire le plein de confiance avant Garmisch. En Géant, Tessa Worley, leader de la Coupe du monde dans la discipline après ses trois victoires consécutives, tentera de confirmer son statut de favorite samedi. Fanara: "Ça peut nous transcender" Chez les hommes aussi les ambitions sont hautes à Hinterstoder en Autriche où aura lieu un Super G samedi et un slalom Géant dimanche. Souvent bien placé depuis le début de l'hiver, Adrien Théaux, huitième du Super G et troisième de la descente de Kitzbühel, il y a deux semaines, visera le top 10, lui qui disputera le Super G des Mondiaux dès mercredi, puis la descente samedi. En Géant, Cyprien Richard, deuxième à Alta Badia et vainqueur à Adelboden, et Thomas Fanara, deux fois troisième, espèrent eux aussi briller avant leur course à Garmisch prévue le vendredi 18 février. "Cette course peut nous permettre de nous mettre en confiance, confie ce dernier. Cela peut aussi nous permettre d'effectuer les derniers réglages si on sent que l'on s'est un peu loupé. Si on fait un bon résultat là-bas, ça ne peut être que positif, ça peut nous transcender". Les Tricolores abordent ainsi la dernière étape avant Garmisch le moral gonflé à bloc, mais ils ne seront pas les seuls. Toutes les grandes nations du ski sont bien décidées à marquer les esprits.