Derby sous haute tension

  • A
  • A
Derby sous haute tension
Partagez sur :

LIGUE 1 - Après deux défaites consécutives chacun, Saint-Etienne et Lyon, en quête de victoire, s'affrontent à l'occasion de la 12e journée.

L'heure du derby a sonné ! Comme chaque année, Stéphanois et Lyonnais attendent de pied ferme ce match de gala dans le chaudron de Geoffroy-Guichard. Un "match à part" pour les acteurs des deux formations qui restent sur deux défaites consécutives en championnat et qui seront donc désireux de l'emporter, samedi, dans le cadre de la 12e journée de Ligue 1."C'est le match le plus électrique de l'année". Sidney Govou ne s'y trompe pas. Le capitaine lyonnais connaît par coeur ce rendez-vous annuel qui a lieu à Geoffroy-Guichard dans un chaudron toujours plus bouillant à l'idée de voir les Verts malmener leurs rivaux lyonnais. Malgré la tension qui peut résulter d'un tel derby, le tricolore savoure particulièrement cette confrontation face à l'ASSE et se dit impatient de faire son apparition sur la pelouse. "Tout me plait dans ces ambiances-là. Tous les joueurs aiment disputer des matches comme ceux-là. On sent une tension particulière à l'approche de la rencontre. On a tous envie d'être sur le terrain". De l'envie, il en faudra pour parvenir à déjouer le piège tendu par cette équipe stéphanoise en mal de confiance dans ce championnat.Depuis le début de l'exercice 2009-2010, les Stéphanois ont montré qu'ils semblaient avoir plus de facilités à se défaire des grosses écuries. En effet ni Bordeaux (3-1) ni Monaco (2-1) ne sont parvenus à déjouer la formation stéphanoise cette saison.Govou : "Considérer cela comme un accident"Mais depuis deux matches, le club stéphanois semble être retombé dans ses travers, d'abord à Montpellier (2-1) puis dans l'antre de Geoffroy-Guichard face à Valenciennes (0-2). Deux revers qui replongent les Verts dans une crise de confiance inévitable qui ne pourra être stoppée qu'en s'adjugeant le derby du week-end face à l'Ogre Lyonnais. Un ogre qui, depuis deux matches, semble ne plus effrayer quiconque, en témoigne la surprenante défaite concédée à Gerland face à la modeste formation sochalienne (0-2) et la déroute subie face à Nice (4-1). Bon nombre d'observateurs sont en mesure de se demander ce qui arrive à l'OL, capable de créer l'exploit face aux Reds dans l'antre d'Anfield en Ligue des Champions (1-2) avant de prendre l'eau à Nice. Selon Sidney Govou, ces deux défaites semblent n'être qu'une erreur de parcours. "Il vaut mieux oublier le résultat, considérer cela comme un accident et passer à autre chose en s'appuyant sur les certitudes nées de notre succès à Liverpool". Malgré tout, l'attaquant lyonnais reste lucide et prône une réaction immédiate. "On n'a pas le droit de produire des matches comme ceux face à Sochaux et Nice. Il faut espérer que cela nous ait servi de leçon. Les grandes équipes sont celles qui parviennent à enchainer de grands et de plus petits rendez-vous avec le même résultat". A l'OL désormais de prouver son statut de "Grand d'Europe" en repartant du Chaudron avec trois points déjà précieux dans la course au titre...