Départ timide pour l'Inter

  • A
  • A
Départ timide pour l'Inter
Partagez sur :

Champion d'Italie en titre, l'Inter Milan était opposé au promu Bari pour son entrée en lice en Serie A. Les hommes de José Mourinho ont dû se contenter d'un match nul sur leur pelouse (1-1), Vitali Kutuzov ayant répondu à l'ouverture du score de Samuel Eto'o sur penalty. Samedi, l'AC Milan s'est imposé à Sienne (2-1), alors que la Juventus a battu dimanche le Chiévo Vérone (1-0).

Champion d'Italie en titre, l'Inter Milan était opposé au promu Bari pour son entrée en lice en Serie A. Les hommes de José Mourinho ont dû se contenter d'un match nul sur leur pelouse (1-1), Vitali Kutuzov ayant répondu à l'ouverture du score de Samuel Eto'o sur penalty. Samedi, l'AC Milan s'est imposé à Sienne (2-1), alors que la Juventus a battu dimanche le Chiévo Vérone (1-0).Une première manquée. Pour ses débuts en Serie A cette saison, l'Inter Milan a déçu son public de Giuseppe Meazza avec un match nul concédé face à Bari, champion de Serie B l'an passé (1-1). José Mourinho avait pourtant décidé d'aligner ses recrues puisque Thiago Motta, Diego Milito, Lucio et Samuel Eto'o étaient sur la pelouse au coup d'envoi. Outre les quatre nouveaux, Patrick Vieira retrouvait des galons de titulaire à un poste de vigie devant la défense dans un 4-4-2 en losange. Devant, le nouveau duo offensif Milito-Eto'o se met assez rapidement en valeur avec un joli une-deux conclut par une frappe contrée du Camerounais (6e).De son côté, Patrick Vieira a peu de travail, ses coéquipiers dominant globalement leur sujet. Néanmoins, sur sa première intervention, il bouscule Riccardo Allegretti qui allait seul au but et écope d'un avertissement (25e). Dans la foulée, le capitaine des Bleus lance superbement Milito dans le dos de la défense mais la reprise de l'ancien buteur du Genoa passe au dessus du but adverse. Mécontent de son équipe "Mou" décide alors de sortir Suley Ali Muntari et de faire entrer Mario Balotelli pour passer dans un 4-3-3 plus offensif et plus proche de ses convictions. Les joueurs rejoignent tout de même les vestiaires sur un score nul et vierge (0-0, 45e).Eto'o rate le cocheAu retour sur le pré, l'entraîneur milanais opère un nouveau changement avec la sortie de Vieira et l'entrée en jeu de Ricardo Quaresma, artiste de l'inutile durant toute la période. Les nerrazzuri parviennent tout de même à ouvrir le score grâce à un penalty, obtenu par Milito et transformé par Eto'o (1-0, 55e). L'ancien Barcelonais se voit même offrir l'occasion d'aggraver la marque douze minutes plus tard sur un service de son compère argentin mais il rate inexplicablement le cadre, seul à six mètres, preuve qu'il n'est pas encore au sommet de sa forme.Inefficaces offensivement, les Interistes se font finalement surprendre à un quart d'heure du coup de sifflet final lorsque le Biélorusse Vitali Kutuzov reprend un centre d'Antonio Langella (1-1, 74e). Le duel qui s'annonce la semaine prochaine face à l'AC Milan, vainqueur la veille de Sienne (2-1) grâce à un doublé d'Alexandre Pato, s'annonce d'ores et déjà bien chaud pour l'Inter. La Juventus a de son côté assuré l'essentiel en s'imposant sur la pelouse du Chievo Vérone (1-00), grâce à Vincenzo Iaquinta. Déception en revanche pour l'AS Roma, qui s'est incliné sur la pelouse du Genoa (3-2), premier leader de la saison grâce à un plus grand nombre de buts inscrits.