Denver stoppé dans son élan

  • A
  • A
Denver stoppé dans son élan
@ Reuters
Partagez sur :

NBA - Les Nuggets ont concédé une défaite sur le parquet de Houston (123-125).

NBA - Les Nuggets ont concédé une défaite sur le parquet de Houston (123-125). Le match de la nuit: Houston-Denver 125-123 Rejetés à cinq matches de la huitième et dernière place qualificative, alors qu'une quinzaine de rencontres restent à jouer, les Rockets n'ont donc pas abandonné tout espoir de printemps. Après les deux victoires acquises sur les Wizards et les Nets, deux cancres notoires de la Conférence Est, en atteste ce troisième succès de rang décroché sur les Nuggets, cadors de l'Ouest débarqués dans le Texas sur une série de six victoires de rang et encore à la lutte avec les Mavs pour le statut de dauphins des Lakers. Car pour l'emporter finalement 125-123 grâce au tir victorieux enquillé par Aaron Brooks à 2,9 secondes de la fin, il leur a fallu survivre aux 45 points et 10 rebonds de Carmelo Anthony, Melo rendant un solide 18 sur 35 aux tirs, aux 10 points de débours accusés au coeur du dernier acte après avoir pourtant mené de 16 longueurs avant la pause! Et malgré sa nouvelle flambée offensive, Houston peut bien remercier Carmelo Anthony d'avoir manqué le tir primé de la victoire tenté à la dernière seconde. Les premiers remerciements des Texans iront néanmoins à Brooks, véritable héros du jour. Car non content d'inscrire le panier victorieux, le jeune arrière a également été le meilleur marqueur des siens avec 31 points à 11 sur 19 aux tirs et 9 passes. Alors que les Rockets ont terminé avec un joli 57% de réussite collective, Brooks n'a toutefois pas été le seul Texan à briller puisque Kevin Martin y est allé, lui, de ses 29 points à 9 sur 16 aux tirs, Luis Scola compilant, lui, 23 points et 11 rebonds après ses 44 points de l'avant-veille. Et il fallait bien ça pour permettre à Houston d'enchaîner une troisième victoire consécutive, une première depuis mi-décembre. Car chez les Nuggets en effet, Carmelo Anthony n'a pas été le seul à briller, lui non plus. Dans son sillage, Billups a ainsi assuré le service minimum, avec 17 points, avant de sortir pour six fautes et surtout, sous les panneaux, le tandem franco-brésilien Nene-Johan Petro a à nouveau dominé son sujet avec 15 points-10 rebonds pour le Brésilien, néanmoins maladroit à 5 sur 14 aux tirs, et 11 points-10 rebonds pour le Tricolore, Petro rendant un 4 sur 6 aux tirs en 22 minutes. La performance de l'ancien Palois aurait néanmoins été plus savoureuse si la victoire avait été au rendez-vous... Les Français Malgré six matches à l'affiche, Johan Petro était le seul représentant tricolore concerné par le programme de ce lundi. Tout du moins chez les valides puisque Ronny Turiaf aurait pu retrouver ses anciens coéquipiers des Lakers s'il n'était actuellement sur le flanc en raison d'une nouvelle blessure au genou. En son absence, ses Warriors ont bien tenté de résister, mais les 56% de réussite des champions en titre, avec notamment 29 points de Kobe Bryant et 26 à 10 sur 13 aux tirs de Pau Gasol, ont prévalu, les Lakers l'emportant finalement de justesse 121-124.