Délie-vrées !

  • A
  • A
Délie-vrées !
Partagez sur :

L'équipe de France a parfaitement entamé sa Coupe du monde, dimanche, en venant à bout du Nigéria (1-0). Grâce à un but de Marie-Laure Délie en seconde période, les Bleues prennent donc la tête du groupe A en attendant le résultat de l'Allemagne. Une victoire face au Canada, jeudi prochain, et les quarts de finale ne seraient plus très loin.

L'équipe de France a parfaitement entamé sa Coupe du monde, dimanche, en venant à bout du Nigéria (1-0). Grâce à un but de Marie-Laure Délie en seconde période, les Bleues prennent donc la tête du groupe A en attendant le résultat de l'Allemagne. Une victoire face au Canada, jeudi prochain, et les quarts de finale ne seraient plus très loin. Une bonne chose de faite. L'équipe de France a assuré l'essentiel, dimanche, pour son entrée en lice en Coupe du monde. Sous le soleil écrasant de la Rhein-Neckar Arena, les Bleues ont en effet disposé du Nigéria, championne d'Afrique en titre (1-0). Un succès important face à l'équipe la plus faible du groupe A, avant de retrouver le Canada, jeudi prochain, à Bochum. Une équipe canadienne contre qui tout devrait se jouer, puisque l'Allemagne, quatrième larron du groupe, semble un ton au dessus, qui plus est devant son public. Avant d'affronter le Canada, il y avait toutefois ce premier match, face à une équipe du Nigéria dont on ne savait pas grand-chose. Pour éviter les mauvaises surprises, les joueuses de Bruno Bini entament ainsi la rencontre pied au plancher, face à une équipe nigérianne assez frustre. Grâce à une Louisa Necib omniprésente, les Bleues squattent le camp adverse, et abreuvent la surface de réparation de centres, la plupart venus de la gauche. Sans succès. Vigilantes, les joueuses adverses renvoient tout de la tête. Délie soulage les Bleues Seules Bussaglia, de loin (17e), ou Renard, sur corner (23e), font un tant soit peu frémir Dede, la gardienne nigérianne. La meilleure occasion est d'ailleurs pour les Africaines, sur un contre finalement mal géré par Oparanozie (25e). Au retour des vestiaires, alors que les organismes commencent à fatiguer, Orji commence à s'agiter sur le front de l'attaque adverse, jusqu'à la délivrance signée Marie-Laure Délie. Bien décalée par Nécib, Le Sommer adresse un énième centre dans la surface pour la buteuse montpelliéraine, qui cette fois s'empare du ballon, et ne se prive pas pour marquer son 22e but en 21 sélections (1-0, 57e). Enfin libérées, les Bleues vont choisir de gérer leur avance, avec toutefois quelques occasions comme ce tir au-dessus d'Abily (61e), ou cette tête de Délie (64e). Au final, si tout n'a pas été parfait, les Bleues peuvent se satisfaire de ces trois premiers points. Ils ont le mérite d'idéalement lancer les Bleues dans une belle aventure.