Débat: Nasri doit-il être titulaire ?

  • A
  • A
Débat: Nasri doit-il être titulaire ?
Partagez sur :

L'équipe de France s'apprête à disputer deux rencontres importantes en Albanie puis en Roumanie. A cette occasion, Laurent Blanc a levé le voile sur sa disposition tactique. Le choix de placer Samir Nasri au poste de milieu de terrain axial aura son importance. C'est tout l'enjeu de ce débat. Car le sélectionneur a le choix de faire confiance au nouveau Mancunien ou de titulariser Martin ou Ribéry par exemple.

L'équipe de France s'apprête à disputer deux rencontres importantes en Albanie puis en Roumanie. A cette occasion, Laurent Blanc a levé le voile sur sa disposition tactique. Le choix de placer Samir Nasri au poste de milieu de terrain axial aura son importance. C'est tout l'enjeu de ce débat. Car le sélectionneur a le choix de faire confiance au nouveau Mancunien ou de titulariser Martin ou Ribéry par exemple. OUI - Michael Balcaen, rédacteur en chef adjoint Sports.fr Laurent Blanc n'est pas dupe. Avec son expérience, il sait faire passer les messages quand bon lui semble. En déclarant vouloir plus de Samir Nasri, il a mis la pression sur le milieu de terrain de Manchester City. Or, on sait que les Bleus vont évoluer avec une seule pointe (Benzema) face à l'Albanie et surtout un milieu composé de trois milieux offensifs. Plusieurs possibilités s'offrent au sélectionneur. Si Malouda et Ribéry semblent posséder une longueur d'avance, on devine que Laurent Blanc aura envie de laisser les clés à Samir Nasri ou Marvin Martin pour le poste de milieu axial. Les deux hommes avaient évolué ensemble face au Chili mais c'est bien l'ancien Gunner qui jouait le plus haut. Samir Nasri doit être à la pointe de ce triangle qui compte tellement pour le sélectionneur national. Qu'il y ait deux vrais défensifs ou Martin plus un récupérateur, le vrai milieu offensif doit être Samir Nasri. Ses dernières prestations en club prouvent qu'il est en grande forme. Il ne lui a fallu qu'un match pour se mettre dans le tempo avec Manchester City et glisser deux passes décisives. Ce n'est pas rien. On sait qu'il n'a pas toujours été impérial en Bleu mais c'est un champion qui a de l'orgueil et les propos de Blanc vont forcément faire mouche. Il y a même fort à parier que Nasri, dont les qualités ne sont plus à démontrer, réalise deux grandes prestations en Albanie puis en Roumanie. Et Laurent Blanc le sait. NON - Olivier Chauvet, journaliste Sports.fr Si le profil de Samir Nasri plaît à Laurent Blanc, qui l'a confirmé lui-même en conférence de presse, le sélectionneur a également ajouté qu'il attendait plus du nouveau milieu de Manchester City, pas toujours convaincant sous le maillot tricolore. Performant avec les Bleus l'hiver dernier, ce dernier a été beaucoup plus discret durant le printemps et ses coéquipiers s'en sont très bien sortis sans lui face à l'Ukraine (4-1) et la Pologne (1-0) en juin dernier. Sera-t-il dans de bonnes dispositions pour être titulaire en équipe de France ? Après un départ mouvementé d'Arsenal, le joueur formé à l'OM a forcément un peu plus la tête du côté de la Premier League, où il a à coeur de prouver à ses nouveaux dirigeants qu'ils ont fait le bon choix. D'autant plus que la concurrence s'annonce terrible au sein de l'effectif des Citizens cette saison. Du coup, pourquoi ne pas confier l'animation du jeu tricolore à quelqu'un d'autre ? Performant lors des trois derniers matches des Bleus, Marvin Martin a prouvé qu'il avait les épaules pour tenir son rang au sein de l'entrejeu. Vif, technique, le milieu sochalien, dont la qualité de passe et de frappe ne sont plus à démontrer, joue sans complexe. Placé derrière Benzema, avec Malouda et Ribéry à ses côtés et deux récupérateurs pour le décharger au maximum des tâches défensives, à choisir parmi Diarra, M'Vila, Matuidi et Cabaye, le jeune milieu de terrain pourrait faire des étincelles vendredi face à l'Albanie et mardi face à la Roumanie.