De quoi voir venir

  • A
  • A
De quoi voir venir
Partagez sur :

L'équipe de France, qui n'avait plus joué depuis quatre mois et demi, est repartie sur d'excellentes bases cette semaine lors de ses deux rencontres amicales face à la Tunisie. Comme à Chambéry quarante-huit heures plus tôt, les Experts n'ont fait qu'une bouchée du champion d'Afrique (28-18) ce samedi à Nantes. Claude Onesta, privé de quelques cadres, en a profité pour faire tourner un effectif déjà tourné vers le prochain Mondial (13-30 janvier en Suède).

L'équipe de France, qui n'avait plus joué depuis quatre mois et demi, est repartie sur d'excellentes bases cette semaine lors de ses deux rencontres amicales face à la Tunisie. Comme à Chambéry quarante-huit heures plus tôt, les Experts n'ont fait qu'une bouchée du champion d'Afrique (28-18) ce samedi à Nantes. Claude Onesta, privé de quelques cadres, en a profité pour faire tourner un effectif déjà tourné vers le prochain Mondial (13-30 janvier en Suède). L'équipe de France s'était réunie, en début de semaine à Paris, dans la joie des retrouvailles, quatre mois et demi après une victoire sur l'Egypte sonnant les vacances estivales. Pour leur retour aux affaires, les Français, joueurs et staff confondus, avaient tous expliqué qu'il n'y avait aucune obligation de résultat lors du double affrontement face à la Tunisie. Malgré cela, les Experts, grands dominateurs de la planète handball depuis trois années, ont corrigé par deux fois les Tunisiens, jeudi à Chambéry (31-20) et ce samedi soir à Nantes (28-18). Le tout en régalant à chaque fois le public conquis par les prouesses de Luc Abalo et ses compères. Le deuxième acte, disputé au Palais des Sports de Beaulieu, a certes été un poil moins abouti que le premier, ce que Claude Onesta, toujours très pointilleux, n'a pas manqué de relever. "L'équipe de Tunisie a fait une meilleure entame que nous, analysait le sélectionneur tricolore privé pour cette double confrontation de Nikola Karabatic, Daniel Narcisse et Michaël Guigou. Nous ne sommes pas très bien entrés dans le match. Il y a eu trop de volonté de faire individuellement. Normalement, on construit une situation puis on la joue. Et là, on a fait le contraire. Par la suite, la défense a joué et l'écart s'est fait. On a joué avec les forces qui restaient, on n'a pas mis en difficulté qui que ce soit. Il y a encore trop de déchets mais ce n'est pas évident de se mobiliser quand l'écart est fait." Omeyer: "On a pris beaucoup de plaisir à être ensemble" Face à une équipe tunisienne moins compétitive qu'il y a quelques années, et elle aussi privée de quelques joueurs majeurs, les Bleus ont fait le métier. Et, comme jeudi, on a pu voir à l'oeuvre les deux petits nouveaux, Kentin Mahé et Arnaud Bingo qui, indéniablement, sont amenés à revenir chez les Bleus. Le second, après une entame délicate ce soir, s'est notamment fait remarquer par un tir à la hanche génial alors qu'il était pourtant en plein doute après le repos. Culottés, les deux jeunes ailiers ont apporté un brin de fraîcheur savoureux cette semaine et ont déjà pris rendez-vous pour l'avenir. Claude Onesta, qui a toujours apprécié de voir ses titulaires titillés par la concurrence, ne s'en plaindra pas. A deux mois et demi de remettre en jeu son titre mondial, en Suède à partir du 13 janvier, l'équipe de France a affiché une belle santé. Thierry Omeyer, élu jeudi dernier "meilleur gardien de tous les temps" par un vote organisé par la Fédération internationale et ouvert à tous, a apprécié les quelques jours passés ensemble. "Nous nous sommes appliqués pendant les matches, s'est félicité le dernier rempart tricolore. Tout le monde a pu profiter de ces rencontres pour apporter sa pierre à l'édifice. C'est bien, on a vu de la qualité, c'était une bonne semaine de travail. C'est toujours important de se retrouver, on a pris beaucoup de plaisir à être ensemble cette semaine, ça s'est senti sur le terrain. Il fallait profiter de ce rendez-vous là dans la perspective du Mondial." Surtout que les Bleus ne se retrouveront désormais que le 2 janvier pour un stage à Capbreton programmé à quelques jours seulement du Championnat du monde. Une compétition qu'ils ouvriront le 14 janvier contre... la Tunisie.