De la NBA sous le sapin !

  • A
  • A
De la NBA sous le sapin !
Partagez sur :

Après 149 jours de lock-out et plusieurs rebondissements, la NBA devrait reprendre ses droits à partir du 25 décembre prochain. Les propriétaires des franchises et les joueurs sont parvenus à trouver un accord au terme d'une énième réunion marathon à New York. Il reste néanmoins encore quelques détails à régler avant l'ouverture de la saison mais le plus dur semble être fait.

Après 149 jours de lock-out et plusieurs rebondissements, la NBA devrait reprendre ses droits à partir du 25 décembre prochain. Les propriétaires des franchises et les joueurs sont parvenus à trouver un accord au terme d'une énième réunion marathon à New York. Il reste néanmoins encore quelques détails à régler avant l'ouverture de la saison mais le plus dur semble être fait. Et la magie de Noël opéra ! Dix jours après la rupture des négociations concernant le lock-out, propriétaires et joueurs NBA ont conclu samedi matin un accord de principe pour mettre fin à cette grève patronale. Il aura néanmoins fallu quinze heures de discussions pour que les deux parties parviennent à s'entendre sur les modalités d'une nouvelle convention collective, dont les détails n'ont pas encore filtré. Ainsi, au terme d'une réunion marathon et tenue presque clandestinement à New York, David Stern, patron de la Ligue américaine, a annoncé qu'une saison à 66 matches devrait démarrer le 25 décembre prochain. "Nous avons trouvé un accord comprenant de nombreux mécanismes complexes, mais nous sommes optimistes sur la possibilité de reprise à Noël." Au 149e jour du lock-out, cette annonce sonne comme un magnifique cadeau de Noël pour les amoureux de NBA qui s'étaient préparés à vivre une saison blanche. Mais il faut néanmoins la prendre avec des pincettes car l'accord n'a pas encore été ratifié par les deux parties et que des détails restent encore à régler, notamment sur le dopage ou le calendrier de la D-League. Dix jours devraient néanmoins être suffisants pour boucler ce deal, les débuts du marché des transferts et des camps d'entraînements étant prévu pour le 9 décembre prochain, soit deux semaines avant les trois premières rencontres de l'exercice: Celtics-Knicks, Heat-Mavs, Bulls-Lakers. Si cette nouvelle a été accueillie avec délectation par les aficionados de cette discipline, elle pourrait ne pas avoir la même saveur de l'autre côté de l'Atlantique. Cet accord signifierait en effet la fin de l'exode des joueurs NBA vers l'Europe et le retour des expatriés dans leurs franchises respectives. Ainsi, Tony Parker, Nicolas Batum, Ronny Turiaf et consorts n'ont plus que quelques jours pour faire leurs adieux à la Pro A alors que Joakim Noah n'aura pas l'opportunité de rejoindre le Paris-Levallois. Tout ce beau monde ne sera donc pas de la partie pour le All-Star Game, programmé à Bercy le 29 décembre prochain. Mais on ne peut pas courir deux fêtes à la fois...