De bons Espoirs

  • A
  • A
De bons Espoirs
Partagez sur :

L'équipe de France Espoirs s'est imposée ce jeudi à Rouen contre la Serbie (1-0) grâce à un but d'Henri Saivet en première période. Erick Mombaerts en a profité pour tester son effectif en reconstruction dans l'optique des éliminatoires de l'Euro 2013, prochain objectif des Bleuets. Si la manière n'a pas toujours été au rendez-vous, les Espoirs enchaînent avec une quatrième victoire consécutive.

L'équipe de France Espoirs s'est imposée ce jeudi à Rouen contre la Serbie (1-0) grâce à un but d'Henri Saivet en première période. Erick Mombaerts en a profité pour tester son effectif en reconstruction dans l'optique des éliminatoires de l'Euro 2013, prochain objectif des Bleuets. Si la manière n'a pas toujours été au rendez-vous, les Espoirs enchaînent avec une quatrième victoire consécutive. Les jambes étaient peut-être déjà en vacances mais les Bleuets d'Erick Mombaerts se sont accrochés, signant une quatrième victoire consécutive ce jeudi à Rouen en disposant de la Serbie (1-0). Éliminés de la course à l'Euro 2011 cet été, les Bleuets se reconstruisent patiemment avec une nouvelle génération. Au stade Robert-Diochon, les éléments les plus précoces de la génération 1990 faisaient ainsi figure de nouveaux guides, Delle, Corchia, Brahimi ou encore Saivet devant désormais s"imposer comme les chefs de file de cette nouvelle équipe. Et à ce petit jeu, l'attaquant bordelais, prêté à Angers cette saison, a rempli son rôle à merveille en ouvrant le score dès la 15e minute. Cabella centre dans la surface, et après une déviation de la tête de Saivet, le Montpelliérain Koita récupère. Ne pouvant frapper, le nouveau venu donne en retrait à Saivet dont la frappe enroulée du droit trompe Aleksic, le gardien serbe (1-0, 15e). Plaisante, la rencontre s'anime avec de nombreuses occasions avant de clairement baisser de rythme en seconde période malgré les six remplacements effectués. Mombaerts: "Une bonne maitrise en première période." La large revue d'effectif n'a pas totalement satisfait le sélectionneur, pourtant plutôt optimiste au micro de Direct 8: "On a développé de bons mouvements en première période, j'ai aimé le comportement défensif ensuite malgré beaucoup de fatigue. Un vrai bilan positif. On avait une bonne maitrise en première période avec les changements de rythme qu'on voulait. Ça aurait été bien d'être plus réaliste pour rentrer à la pause avec deux buts d'avance." Ces Bleuets là sont au moins sur de bons rails. Il faudra toutefois confirmer ce dimanche en Ukraine avant de partir en vacances. Cette génération semble bien née, à elle de se donner les cartes de ne pas suivre les chemins tourmentés de ses ainées, rarement qualifiées pour les grandes compétitions.