Davydenko élimine Nadal

  • A
  • A
Davydenko élimine Nadal
Partagez sur :

TENNIS - Après sa défaite face à Nikolay Davydenko (6-1, 7-6), Rafael Nadal ne participera aux demi-finales du Masters de Londres.

Deux jours après sa défaite face à Robin Söderling, Rafael Nadal a une nouvelle fois chuté, mercredi, face à Nikolay Davydenko (6-1, 7-6). L'Espagnol est donc d'ores et déjà éliminé de la course aux demi-finales du Masters de Londres. Prochain rendez-vous pour lui: la finale de la Coupe Davis.Voilà une fin de saison en queue de poisson pour Rafael Nadal. Avant le début du Masters de Londres, l'Espagnol pouvait encore espérer terminer l'année à la première place au classement ATP, malgré deux mois hors du circuit pour soigner des genoux douloureux. Deux rencontres et deux défaites plus tard, le voilà éliminé du rendez-vous des maîtres, alors que son rival Roger Federer est assuré d'achever une cinquième année au sommet du tennis mondial. Deux jours après son revers face à Robin Söderling (6-4, 6-4), son bourreau à Roland-Garros en mai dernier, le Majorquin a cette fois-ci chuté en deux manches contre Nikolay Davydenko (6-1, 7-6).A ces deux défaites à Londres s'ajoute celle subie contre Novak Djokovic en demi-finales du Masters 1000 de Paris-Bercy il y a dix jours. Et pour retrouver trace de trois revers consécutifs du n°2 mondial, il faut remonter plus de cinq ans en arrière, à une époque où Nadal n'était pas encore "Rafa". Durant l'été 2004, il s'était incliné en quarts de finale à Stuttgart face à son compatriote David Ferrer, avant de perdre dès les premiers tours des tournois de Toronto (face à Lleyton Hewitt) et Cincinnati (contre Juan Ignacio Chela). Il y a quelques semaines à Shanghai, le Russe avait décroché le premier titre de sa saison en Masters 1000, venant à bout de Nadal en finale. Sur dur, Davydenko a plus d'arguments que son adversaire, logique donc qu'il mène désormais 4-1 dans leurs confrontations sur cette surface.Nadal lâche dans le jeu décisifLa première manche n'était d'ailleurs qu'une formalité pour le n°7 mondial. Son jeu tout en cadence, avec des balles prises très tôt au niveau de la ligne de fond de court, empêchait le Majorquin de s'organiser. Breaké d'entrée (2-0), Nadal abandonnait une deuxième fois son engagement dans ce set, plombé par un retour en revers plongeant de Davydenko, sur lequel il ne semblait pas jouer (4-1). Avec une manche de retard (6-1), l'Espagnol ne restait à flots que grâce à son mental hors pair. Son état d'esprit combatif le maintenait en sursis. Même après avoir concédé un break (3-2), il parvenait à sauver sa tête (4-4) Légèrement crispé au moment de conclure le match, le Russe ne faisait finalement la différence que dans le jeu décisif.A quelques points de l'élimination, Nadal trouvait des ressources pour se battre sur toutes les balles, offrant au public de l'O2 Arena les échanges les plus spectaculaires de la rencontre. Davydenko, pourtant si impassible sur le court, montrait parfois des signes de frustration. Mais il gardait le cap pour décrocher la victoire, claquant un dernier coup droit le long de la ligne (7-6). Pour "Rafa", la compétition s'arrête. Il devrait néanmoins jouer le jeu contre Djokovic pour son dernier match. S'il a sans doute déjà la tête à la saison 2010, il lui reste un dernier rendez-vous: la finale de la Coupe Davis avec l'Espagne début décembre à Barcelone contre la République tchèque.