David Luiz, la nouvelle star

  • A
  • A
David Luiz, la nouvelle star
Partagez sur :

Débarqué à Chelsea au mois de janvier, David Luiz n'a pas mis longtemps à faire l'unanimité. Et si sa coupe de cheveux n'aide pas à rester discret, c'est surtout le talent du Brésilien qui a crevé l'écran. A l'aise techniquement, le stoppeur fait valoir une qualité d'anticipation remarquable. Et le bonhomme ne compte pas s'arrêter là, puisqu'il commence à s'installer en équipe du Brésil, qui affronte l'Ecosse, dimanche, en match amical.

Débarqué à Chelsea au mois de janvier, David Luiz n'a pas mis longtemps à faire l'unanimité. Et si sa coupe de cheveux n'aide pas à rester discret, c'est surtout le talent du Brésilien qui a crevé l'écran. A l'aise techniquement, le stoppeur fait valoir une qualité d'anticipation remarquable. Et le bonhomme ne compte pas s'arrêter là, puisqu'il commence à s'installer en Seleçao, qui affronte l'Ecosse dimanche en match amical. Comment éclipser Fernando Torres et son transfert à 50 millions d'euros en trois leçons. Voilà le genre de bouquin que David Luiz a dû potasser dans l'avion entre Lisbonne et Londres, l'hiver dernier, lors de son transfert vers Chelsea. La première leçon est capillaire. Avec son look à la Tahiti Bob, le Brésilien marque forcément les esprits sur les pelouses. Mais l'artifice ne tiendrait pas sans les deux autres leçons. La seconde est une puissance défensive et un sens de l'anticipation indispensable à tout défenseur de grande classe. Pour finir, vous saupoudrez le tout d'une vista offensive indéniable, et vous obtenez un ingrédient majeur du renouveau des Blues. "David Luiz est fantastique depuis qu'il est arrivé chez nous. Nous avons besoin de ce type de joueurs à Chelsea. Il abat un boulot énorme", confirme Michael Essien, sur le site de Skysports. De son côté, le nouveau venu est là pour apprendre: "Je suis entouré de grands joueurs, c'est un privilège d'évoluer avec des joueurs comme John Terry, j'apprends tous les jours à leurs côtés. Je suis en train d'acquérir de l'expérience, je crois que j'ai tout pour réussir ici", confirme-t-il dans les colonnes du Sun. Preuve en est, lors de la dernière journée face à Manchester City (2-0), son but inscrit de la tête sur un coup franc obtenu par lui-même, après une séance de tricotage sur le côté. Une expérience que le défenseur auriverde peut désormais mettre au service de son équipe nationale, au sein de laquelle il a été appelé pour la première fois en août dernier, après la Coupe du monde en Afrique du Sud. La vieille paire Lucio-Juan sur la pente descendante, le sélectionneur Mano Menezes a décidé de rajeunir son axe central, en associant David Luiz à Thiago Silva. Un attelage encore inexpérimenté - 17 sélections à eux deux - mais qui semble avoir signé un long bail avec la Seleçao. Face à l'Ecosse, dimanche en match amical, les deux bonhommes auront donc l'occasion de continuer à peaufiner leur entente, avec, en point de mire, la Copa America en fin de saison, et le Mondial 2014 à la maison.