Daury: "Angers, un adversaire de qualité"

  • A
  • A
Daury: "Angers, un adversaire de qualité"
Partagez sur :

Pour ce choc du 7e tour de la Coupe de France entre Angers et Le Havre, Cédric Daury, s'attend à un match compliqué. L'entraîneur havrais, qui a le plus jeune effectif du championnat, a préparé cette rencontre avec beaucoup de sérieux afin de ne pas revivre l'élimination prématurée de l'année dernière face à Avion.

Pour ce choc du 7e tour de la Coupe de France entre Angers et Le Havre, Cédric Daury, s'attend à un match compliqué. L'entraîneur havrais, qui a le plus jeune effectif du championnat, a préparé cette rencontre avec beaucoup de sérieux afin de ne pas revivre l'élimination prématurée de l'année dernière face à Avion. Cedric, comment allez-vous aborder ce 7e tour de la Coupe de la France face à Angers ? Avec de l'humilité, de la concentration et de la détermination. De l'humilité car on joue une équipe difficile pour ce premier tour. On doit être concentré sur notre sujet. Et de la détermination car on a envie de passer pour être présent au prochain tour. Vous avez déjà joué Angers en championnat, pensez-vous que ce match sera différent ? On sait toujours que ce sont des matches différents entre la Coupe et le championnat. Nous les avons battus dans les dernières minutes. On avait fait un bonne prestation mais c'était à la maison. Cela ne ressemblera pas au match que nous avons joué en championnat même si on espère la même issue. Allez-vous faire tourner votre effectif lors de cette rencontre ? L'objectif, c'est de mettre les joueurs en forme. On n'est pas sur des matches rapprochés. Sachant que Fofana et Alla sont suspendus, on tentera d'aligner la meilleure équipe possible. "On a une marge de progression importante" Vous avez l'une des plus jeunes équipes du championnat, cela n'est-il pas un handicap pour une rencontre à élimination ? Non, avoir une équipe jeune n'est pas un inconvénient. Cela implique certaines qualités et défauts. Des qualités, avec de l'enthousiasme, de l'écoute et une marge de progression. Quelquefois, mes joueurs ne lisent pas bien certaines situations de jeu. Lors d'un match à élimination, il y a du pour et du contre mais je ne prends pas cela comme un handicap. On sait que notre groupe a une marge de progression importante, est à l'écoute, il travaille et le temps joue pour nous. Cela veut-il dire que les jeunes sont au pouvoir au Havre ? Non c'est le travail qui est au pouvoir. Il y a une politique technique basée sur de nombreux jeunes. Mais ils ne peuvent s'exprimer que s'ils sont dans l'écoute et le travail avec les anciens. C'est avant tout le travail et l'humilité qui sont les maître-mots dans notre groupe. En championnat, vous avez de bons résultats, pensez-vous que le même scénario puisse se réaliser en Coupe de France ? Ce sont des matches différents. On est surtout préoccupé par la préparation de cette rencontre. On s'attend à un match difficile face à Angers qui est un adversaire de qualité. Concentrons-nous sur la préparation avant de voir ce qui se passera ensuite. "Concentrons-nous sur cette première échéance" Vous aviez été éliminé l'année dernière par Avion au même stade de la compétition. Quels sont vos objectifs en Coupe cette saison ? L'ambition d'être présent au prochain tour. La Coupe de France, ce sont toujours des rencontres intéressantes avec une montée adrénaline. C'est vrai que nous avons eu un tirage compliqué pour ce premier tour. Je pense que les Angevins se disent la même chose. Cela va donner un match serré, engagé avec de la qualité que l'on va préparer au mieux. Le doublé Coupe/championnat est-il envisageable pour Le Havre ? Moi, ce qui m'intéresse, c'est de prendre les choses les unes après les autres pour voir la progression de mon équipe. Pour le moment, concentrons-nous sur cette première échéance de Coupe de France et ensuite on pensera au championnat. Mais restons déterminés et concentrés tout en gardant les pieds sur terre.