Dallas retrouve les Finales

  • A
  • A
Dallas retrouve les Finales
Partagez sur :

Cinq ans après leur dernière apparition à ce stade de la compétition, les Mavericks de Dallas sont de retour en Finales NBA. Une victoire décisive (100-96) mercredi, sur leur parquet, dans le Match 5 de cette finale à l'Ouest face à Oklahoma City, remportée (4-1), permettra donc aux Texans de partir à l'assaut d'un éventuel premier titre dans l'histoire de la franchise. Ce sera face à Miami ou Chicago.

Cinq ans après leur dernière apparition à ce stade de la compétition, les Mavericks de Dallas sont de retour en Finales NBA. Une victoire décisive (100-96) mercredi, sur leur parquet, dans le Match 5 de cette finale à l'Ouest face à Oklahoma City, remportée (4-1), permettra donc aux Texans de partir à l'assaut d'un éventuel premier titre dans l'histoire de la franchise. Ce sera face à Miami ou Chicago. Ils sont de retour ! Les Mavericks de Dallas retrouvent les Finales NBA. Dirk Nowitzki et ses coéquipiers ont décroché mercredi, dans leur salle, à l'occasion du match 5 de la Finale de la Conférence Ouest, qui les opposait à Oklahoma City, la victoire décisive (100-96) leur ouvrant les portes d'un possible premier titre dans l'histoire de la franchise texane. La jeunesse du Tunder, promise à un bel avenir attendra. L'expérience des vieux briscards aura eu le dernier mot pour renverser la tendance jusque dans le final de ce choc. Bien que menés de 8 points dans le dernier quart, les Texans remportent leur série (4-1) grâce à leur chef de file, Nowitzki, auteur d'un tir à 3 points décisif, synonyme de victoire à 1'14" du "buzzer", et crédité d'un total de 26 points (assortis de 9 rebonds), à égalité avec Shawn Marion (15 points dans le dernier quart, 8 rebonds, 3 passes, 3 contres et 2 interceptions). Mais c'est bien ce bon vieux Dirk qui aura marqué cette finale de conférence de son empreinte, à l'image de ces playoffs où l'Allemand affiche la moyenne impressionnante de 32,2 points par match, dont 11,8 dans les derniers quarts-temps. Durant encore un peu tendre En face, Kevin Durant, encore un peu tendre (8 sur 20 aux tirs) et James Harden, 23 points chacun, auront été éclipsés par un Russell Westbrook (31 points), tout près de renvoyer la série à Oklahoma City, mais auteur de deux pertes de balle coupables dans le final. Tout comme dans le match 4, le Thunder n'avait pas su tenir la distance et ne concédait là que sa deuxième série de trois revers de rang cette saison. C'est une agréable sensation d'être finalement de retour, prenait le temps de savourer Nowitzki. Cette fois, espérons que nous pourrons finir le boulot. Une référence à la première expérience bien malheureuse des Mavericks en Finales NBA. Dallas n'attend plus en effet que de connaître le nom de son adversaire. Le Heat de Miami n'est plus qu'à une victoire (3-1) de rejoindre Dallas et doit pour ce faire s'imposer à Chicago ce jeudi pour offrir un remake brûlant des Finales 2006 quand les Floridiens, menés 2-0, étaient parvenus à arracher à Nowitzki et sa bande le titre en six manches (4-2). Cela semblait être le voeu du public texan qui, dès la fin du match, hurlait à s'époumoner un slogan on ne peut plus clair: "Beat the Heat ! (*)" (*) "Battez le Heat !"