Dallas, impitoyable

  • A
  • A
Dallas, impitoyable
Partagez sur :

Emmenés par Nowitzki (25 pts) et un Terry (26 pts) décisif sur la fin, les Texans ont fait chuter les Hornets, dernière équipe de la ligue encore invaincue. Dallas s'est imposé 98-95, tout comme Oklahoma City sur le parquet de Utah, 108-115, ainsi stoppé après cinq victoires de rang. Mickael Pietrus (Orlando) et Boris Diaw (Charlotte) se sont également imposés.

Emmenés par Nowitzki (25 pts) et un Terry (26 pts) décisif sur la fin, les Texans ont fait chuter les Hornets, dernière équipe de la ligue encore invaincue. Dallas s'est imposé 98-95, tout comme Oklahoma City sur le parquet de Utah, 108-115, ainsi stoppé après cinq victoires de rang. Mickael Pietrus (Orlando) et Boris Diaw (Charlotte) se sont également imposés. LE MATCH: MAVERICKS-HORNETS (98-95) Il s'en est fallu de peu pour que la série d'invincibilité des Hornets s'étende à neuf rencontres. Quand Trevor Ariza rajouta trois points dans le panier texan, l'indécision était totale à 40 secondes de la fin (95-95). Hélas pour la Nouvelle-Orléans, la belle perf de Jason Terry, lundi soir à Dallas, se termina avec un dernier panier (97-95) signant sa feuille de stats avec 22 points et 4 passes. Dirk Nowitzki ne réussit qu'un seul de ses deux lancers francs suivants (98-95), mais finalement suffisant car Emeka Okafor, au buzzer, loupa l'égalisation. Le public de l'American Airlines Center pouvait lever les bras, ses préférés venaient de tomber la dernière franchise de la ligue encore invaincue cette saison. Une défaite en neuf matches, c'est également le bilan des Spurs de Tony Parker avant d'accueillir les Bulls de Joakim Noah. Chris Paul et ses camarades n'ont toutefois pas à rougir de ce revers dans le Texas, bien qu'ils se soient trouvés avec une avance non négligeable de 11 points en fin de troisième quart (76-65), avant d'attaquer le dernier encore avec le sourire (76-69). La réaction des Mavericks fut alors diablement efficace et collective. Terry se fendit de 10 points, Nowitzki en rajouta huit avec cinq rebonds au passage, alors que Jason Kidd ne restait pas à la traîne avec ses trois tirs primés Les Hornets pourront aussi s'en vouloir de n'avoir pas su s'appliquer sur leurs lancers francs avec huit ratés sur 24 tentatives. Ils ont surtout regretté d'avoir été privés de Chris Paul durant les sept dernières minutes du troisième quart à cause de quatre fautes au compteur. "Vous êtes impuissant sur le banc. C'est de ma faute", déclara le meneur de la Nouvelle-Orléans. Il aura l'occasion de se racheter et pas plus tard que mercredi puisque les deux équipes se retrouveront, cette fois-ci en Louisiane. LES FRANÇAIS DE LA NUIT Ils n'ont pas brillé mais ils ont gagné. Voilà résumée la soirée passée par Boris Diaw avec Charlotte, et Mickael Pietrus sous le maillot d'Orlando. Les deux Français ont inscrit le même nombre de points, 6, et les Bobcats ont eu raison de Minnesota (113-110). Diaw a passé 25 minutes sur le parquet, pour 7 rebonds et un contre. Le finaliste 2009, lui, est crédité de 21 minutes de jeu, et a totalisé quatre rebonds et deux interceptions, lors du succès du Magic face à Memphis (89-72). LA STAT 22, comme le nombre de rebonds pris par Carmelo Anthony lors de Phoenix-Denver, dont 15 défensifs. Mais avec un 7/19 au tir (0/3 à trois points), la vedette des Nuggets a été limité à 20 points et les Suns se sont imposé 100-94.