Cuche a de la ressource

  • A
  • A
Cuche a de la ressource
Partagez sur :

Mis à l'amende par la FIS et dépossédé de son dossard rouge de la descente, samedi, par Michael Walchhofer, Didier Cuche a réagi avec aplomb, dimanche, en s'adjugeant le Super G de Kvitfjell. Le Suisse a ainsi endossé une autre chasuble de leader, détrônant un Georg Streitberger sur le flanc au classement de la coupe du monde de Super G. Un putsch qui arrive à point nommé.

Mis à l'amende par la FIS et dépossédé de son dossard rouge de la descente, samedi, par Michael Walchhofer, Didier Cuche a réagi avec aplomb, dimanche, en s'adjugeant le Super G de Kvitfjell. Le Suisse a ainsi endossé une autre chasuble de leader, détrônant un Georg Streitberger sur le flanc au classement de la coupe du monde de Super G. Un putsch qui arrive à point nommé. Georg Streitberger n'est plus leader de la Coupe du monde de Super G. Victime d'une fracture du tibia gauche il y a deux mois, l'Autrichien, dont la saison est terminée, a vu Didier Cuche lui ravir les commandes. Une belle revanche pour le Suisse qui la veille avait connu pareille mésaventure, dépossédé de son dossard rouge de la descente par un Michael Walchhofer aux dents longues. Une déconvenue vécue d'un lointain septième chrono. Fallait-il y voir la conséquence de sa mise à l'amende par la FIS après son altercation avec Guenther Hujara, le directeur des courses - une contravention de 5400 dollars infligée pour comportement antisportif ? Toujours est-il que le skieur de Bugnenets s'est fendu d'une remarquable réaction d'orgueil ce dimanche à Kvitfjell, triomphant au beau milieu d'un essaim d'Autrichiens. Klaus Kroell, Joachim Puchner, Hannes Reichelt et Michael Walchhofer, tous ont fait honneur à la Wunderteam sur la piste norvégienne, sans pour autant rivaliser avec le vétéran suisse. Crédité désormais de 17 victoires en Coupe du monde - pour la bagatelle de 60 podiums - Didier Cuche a beau compter une seule victoire cette saison en Super G, le voici en pole position pour décrocher le globe de la spécialité dans les jours qui viennent à l'issue des finales de Lenzerheide. Avec 68 longueurs d'avance sur un Ivica Kostelic promis lui au gros globe de cristal, le skieur helvète, champion du monde de la discipline à Val d'Isère en 2009, pourrait bien remporter la Coupe du monde de Super G pour la première fois de sa longue carrière. Un cinquième petit globe dans sa vitrine personnelle.