Course: ils ont dit....

  • A
  • A
Course: ils ont dit....
Partagez sur :

Voici les déclarations des principaux acteurs du Grand Prix de Grande Bretagne disputé sur la piste de Silvserstone. Vainqueur de la course pour la première fois cette saison, Fernando Alonso à bord de sa Ferrari devance, Sebastian Vettel et Mark Webber sur RedBull-Renault.

Voici les déclarations des principaux acteurs du Grand Prix de Grande Bretagne disputé sur la piste de Silvserstone. Vainqueur de la course pour la première fois cette saison, Fernando Alonso à bord de sa Ferrari devance, Sebastian Vettel et Mark Webber sur RedBull-Renault. Fernando ALONSO (Ferrari): Vainqueur-25 points "C'est vrai que j'ai pris la tête lorsque Vettel a eu un problème dans les stands. Après j'ai creusé un écart important car on ne sait jamais ce qui peut arriver par la suite. La course s'est déroulée dans des conditions très changeantes. Au début, il y avait des parties humides mais également des portions sèches. C'est pour ça que nous avons choisi de chausser des pneus intermédiaires pour le départ. Ensuite, j'ai opté pour des pneus tendres lorsque la piste a séché. Mais les premiers tours n'étaient pas évidents. J'ai réussi à ne pas faire d'erreur. De toute façon, il ne fallait pas mettre une roue sur l'herbe car elle était humide. Ma voiture était suffisamment rapide pour que je parvienne à m'imposer. C'est ce que je suis parvenu à faire." Sebastian VETTEL (RedBull-Renault): Deuxième - 18 points "Je ne sais pas si nous avons perdu la course dans les stands mais ce qui est sûr, c'est que nous avons perdu la tête à ce moment-là. C'est dommage car nous nous étions construits une petite avance. Je suis finalement ressorti derrière Fernando Alonso et Lewis Hamilton. J'ai eu du mal pour repasser le second. Par endroit, nous étions proches mais j'ai du attendre le 3e arrêt pour le repasser. Globalement, notre course s'est bien déroulée. Ce n'était pas évident dans ces conditions. J'ai réalisé un très bon départ puis j'ai réussi à creuser un écart important avec les pneus intermédiaires. Après il y a eu cette erreur mais tout ne peut pas être parfait tout le temps. Il faut reconnaitre que Ferrari nous a battus aujourd'hui. Cela fait plusieurs courses qu'ils reviennent fort. Leur voiture s'améliore. Cela nous montre que nous devons continuer à travailler dur." Mark WEBBER (RedBull-Renault): Troisième - 15 points "À quatre ou cinq tours de la fin, j'ai commencé à recevoir des messages (de la part de son équipe). Ils disaient qu'ils voulaient assurer des points mais moi aussi je voulais marquer le plus de points possibles. A propos de la cours en elle-même, ca a été une course mitigée. Le départ était très piégeur. Ça glissait beaucoup sur ce tracé à moitié sec et à moitié humide avec les pneus intermédiaires. Après la course a été plus intéressante sur le sec. Au début de mes relais, j'étais bien puis moins bien vers la fin. Seb Vettel était dans le même cas et j'ai essayé de le dépasser dans les derniers tours." Lewis HAMILTON (McLaren-Mercedes): Quatrième - 12 points "Tout d'abord, bravo à toute l'équipe pour les arrêts au stand. Ensuite, merci au public, je n'avais jamais vu autant de monde ici. C'était comme s'ils me portaient. J'ai fait un bon départ, gagné plusieurs places, mais avant la fin, j'ai dû économiser du carburant. J'ai dû m'effacer devant Webber. Dans le dernier tour, on m'a dit que je pouvais attaquer à nouveau. Je me suis dit "Merci, mais il m'a déjà doublé"". Felipe MASSA (Ferrari): Cinquième - 10 points "Contre Lewis Hamilton, c'était un duel énorme. Il était à l'intérieur, je ne pouvais pas passer. C'était amusant pour le spectacle, un peu moins pour moi que je ne puisse pas passer. Espérons que dans la deuxième partie du championnat, nous poursuivrons notre progression. La voiture était bonne aujourd'hui, même si j'ai légèrement endommagé le fond ce qui m'a pénailsé en matière de performances. Je pense que nous pouvons être compétitifs à l'avenir et nous avons encore beaucoup de courses qui nous attendent." Nico ROSBERG (Mercedes GP): Sixième - 8 points "Je suis assez satisfait des résultats du week-end. Premièrement parce que nous avions le potentiel de nous qualifier dans le top 5 et deuxièmement parce que notre stratégie en course a été bonne. Mon départ n'a pas été bon alors c'est un très bon résultat de finir 6e. J'espère que c'est le début d'une courbe ascendante en termes de résultats avant la prochaine course qui est en Allemagne. J'ai hâte de confirmer cette performance sur le Nürburgring." Sergio PEREZ (Sauber-Ferrari): Septième - 6 points "Je pense que c'était une bonne course et un très bon résultat pour l'équipe. Au début, les conditions étaient assez difficiles, mais nous avons réussi à rester hors des ennuis. La stratégie était bonne et mes arrêts au stand ont été parfaits. Globalement, je suis heureux et maintenant les temps difficiles sont derrière moi. Après l'accident, il m'a fallu du temps pour revenir dans le rythme de la saison, et de trouver l'élan que j'avais avant. Dans deux semaines je serai encore plus fort." Nick HEIDFELD (Lotus-Renault): Huitième - 4 points "La grande question pour la course était de savoir quand changer de pneus ? Nous avons été l'une des premières équipe à le faire. C'était un bon choix, mais nous n'avons pas obtenu autant d'amélioration que prévu. Après cela, ce fut une course intéressante pour moi car je devais m'occuper de mes pneus et en même temps, je devais attaquer et défendre contre Michael Schumacher et Adrian Sutil." Michaël SCHUMACHER (Mercedes GP): Neuvième - 2 points "Je suis un peu déçu de mon résultat. J'aurai pu terminer 5e et peut-être même 4e. J'aurai aimé apporter davantage de points aux gars de l'usine pour leur barbecue avec leur famille. Mais ce n'est pas le cas." Jaime ALGUERSUARI (Toro Rosso): Dixième - 1 point "Dans les premiers tours, je me suis concentré pour rester sur la piste. C'était très glissant et je ne voulais pas faire d'erreur pour rallier l'arrivée. Pendant de nombreux tours, j'étais plus rapide que Schumacher et Heidfeld. Ça avait déjà été le cas à valence. Mais je ne parvenais pas à les dépasser dans les lignes droites. Je ne sais pas pourquoi, peut-être que j'avais davantage d'appuis. Quoi qu'il en soit, je suis heureux pour l'équipe."