Course: ils ont dit...

  • A
  • A
Course: ils ont dit...
Partagez sur :

Voici les déclarations d'après course des principaux acteurs du Grand Prix de Chine, remporté par Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes) devant Sebastian Vettel (Red Bull-Renault) et Mark Webber (Red Bull-Renault).

Voici les déclarations d'après course des principaux acteurs du Grand Prix de Chine, remporté par Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes) devant Sebastian Vettel (Red Bull-Renault) et Mark Webber (Red Bull-Renault). Lewis HAMILTON (McLaren-Mercedes) : Vainqueur - 25 points "Je pense que nous avons adopté la bonne stratégie. Les pneus tendres neufs que j'ai chaussés ont été plus durables et les arrêts au stand ont été fantastiques. La voiture a été parfaite. J'essayais de gérer mes pneumatiques tout en haussant le rythme. Cette course a été l'une des plus belles que j'ai vécue. C'est superbe de ramener cette victoire aux gars de l'usine. (A propos des soucis connus avant le départ) J'étais tranquillement installé dans la voiture lorsque nous avons eu un problème. Je ne sais pas encore ce que c'était mais nous avons eu de la chance que tout rentre dans l'ordre." Sebastian VETTEL (Red Bull-Renault) : Deuxième - 18 points "Mon départ n'était pas le meilleur de l'année. En plus, le côté gauche, ici, est pire que le côté droit. Quand on prend le premier virage à droite, ce n'est donc pas idéal. Cela a été ensuite une question de patience et nous avons géré nos pneus mieux qu'on ne le pensait lors du premier relais. La voiture allait vite. Elle est allée vite tout le week-end mais une fois qu'il a été décidé de ne faire que deux arrêts, il a fallu être patient et ménager les pneus. Quand ça ne marche pas, ça ne marche pas. J'ai compris à sept tours de la fin que je ne pouvais pas faire grand-chose. Je ne crois pas que la deuxième place soit une déception. La première n'était pas pour aujourd'hui. (A propos de l'erreur de Jenson Button, qui s'est arrêté à son stand et non pas au sien avant de repartir jusqu'à ses mécaniciens, ndlr) C'était une surprise de voir Jenson attendre à mon garage. Nous avions connu un événement comparable il y a deux ans, avec Toro Rosso. Les gars sont restés calme et nous avons pu, par chance, prendre la tête de la course." Mark WEBBER (Red Bull-Renault) : Troisième - 15 points "C'était un grand prix intéressant. J'ai commencé avec des gommes dures, histoire de m'en débarrasser. Cela n'a pas été facile. Quand on est toujours 17e après 15 tours, on se pose des questions. La meilleure chose à faire était d'oublier les qualifications et de partir en fond de grille. C'était une bonne course et une bonne journée pour l'équipe au niveau comptable." Jenson BUTTON (McLaren-Mercedes) : Quatrième - 12 points "Félicitations à Lewis Hamilton. Il y a eu beaucoup d'action mais je n'étais pas assez rapide pour l'emporter. J'ai souffert pour préserver mes pneus et, du coup, la quatrième place était le meilleur résultat que je pouvais réaliser. Quand Mark Webber m'a dépassé, il était bien trop rapide et je n'ai rien pu faire. C'était une course difficile pour moi." Nico ROSBERG (Mercedes) : Cinquième - 10 points "Je suis déçu car je n'ai pas réussi à saisir l'opportunité qui m'était donnée. Nous avons réalisé des progrès importants sur la voiture ce week-end et c'est de bon augure pour les prochaines courses. Être en tête de la course après tant de tours était une superbe sensation mais nous avons eu ensuite des problèmes de consommation. Nous aurions pu accrocher le podium." Fernando ALONSO (Ferrari) : Septième - 6 points "Mark Webber a prouvé aujourd'hui que le chrono (en qualifications, ndlr) n'avait pas d'importance. Le plus important est d'avoir une bonne tenue des pneumatiques. Avec une Red Bull, tu peux partir en 18e position et en faisant deux, trois ou même un arrêt au stand, tu finis sur le podium. Nous devons améliorer la voiture. Il n'y a pas eu de problème particulier mais nous n'étions rapides à aucun moment de la course, nous perdions des places petit à petit. Nous avions opté pour une stratégie à deux arrêts et éventuellement trois. Mais je ne crois pas que cela a changé grand-chose. Nous étions moins rapides que les voitures devant nous." Michael SCHUMACHER (Mercedes) : Huitième - 3 points "Il y a eu pas mal d'action et c'était très excitant. J'ai pris beaucoup de plaisir et je suis ravi de constater que le travail des gars sur la voiture a payé. Nous allons courir le premier Grand Prix d'Europe (Istanbul, dans trois semaines, ndlr) avec des ajustements sur la monoplace qui devraient nous aider. Il est bon de repartir d'Asie avec un sentiment positif." Nick HEIDFELD (Lotus-Renault) : Douzième "Mon départ n'était pas bon mais j'ai pu gagner des places après le premier virage. Après quelques tours, j'ai eu des problèmes avec le Kers et je ne pouvais plus rouler à pleine puissance tout le temps. Il était du coup difficile de faire des dépassements. Au dernier relais, je n'ai pas pu montrer tout ce dont nous étions capables."